Connecte-toi avec nous

ACTUALITE INTERNATIONALE

Côte d’Ivoire-Inter / Lancement de Luminary, plateforme de podcasts

Publié

on

La plateforme américaine de podcasts Luminary a été lancée mardi, forte de 100 millions de dollars d’investissements, un projet qui parie sur l’avenir d’un modèle payant alors que la gratuité domine.

Le projet le plus ambitieux à ce jour sur ce marché jeune et porteur propose deux versions de sa plateforme: l’une gratuite avec publicité, qui comprend l’essentiel du catalogue des podcasts gratuits déjà en circulation, et l’autre payante, sans publicité, à 7,99 dollars par mois, incluant 25 podcasts exclusifs – et plus de 40 à moyen terme. Le modèle est similaire à celui de la plateforme Spotify pour la musique. Parmi les podcasts exclusifs figurent des références du genre ou des célébrités, comme l’actrice et productrice Lena Dunham («Girls») ou l’animateur Trevor Noah («The Daily Show»)

Voie du payant

Luminary, également disponible au Canada, au Royaume-Uni et en Australie, fait ainsi l’hypothèse que l’industrie du podcast est prête à s’engager plus avant sur la voie du payant, comme la vidéo ou la musique avant elle. Luminary n’est pas le premier à se lancer sur le créneau du payant dans un marché archidominé par Apple et Google, deux plateformes gratuites. Stitcher propose déjà une formule à 4,99 dollars par mois, tout comme Wondery (5 dollars).

Mais «c’est la première tentative majeure d’un service payant de podcasts qui ne soit pas dérivée d’une entité préexistante», a souligné Nicholas Quah, du site spécialisé Hot Pod.

Ambitions

Financée par des spécialistes du capital-investissement, Luminary a déjà levé 100 millions de dollars et est parfois présenté comme le Netflix du podcast. L’ambition du nouveau venu est claire: devenir la plateforme de référence et la destination naturelle des utilisateurs de podcasts, qu’ils soient ou non prêts à payer.

«Luminary a réalisé des investissements technologiques majeurs pour développer une application que tout le monde peut utiliser pour trouver et écouter le contenu de son choix, qu’il soit public et soutenu par la publicité ou sur notre chaîne premium», a déclaré Matt Sacks, co-fondateur et PDG de Luminary, cité dans un communiqué. Les podcasts comprennent souvent de la publicité intégrée directement dans les émissions, voire lue à l’antenne par le ou les présentateurs, et qui ne peut donc pas être dissociée du programme.

SOURCE: (lessentiel.lu)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Burkina / environ quatre milliards 600 millions de FCFA pour l’organisation du baccalauréat 2019

Publié

on

uagadougou,(AIB)-Le baccalauréat 2019 qui a débuté vendredi, va coûter plus de quatre milliards 600 millions de FCFA et mobilisera 37 834 organisateurs, avec en lice 110 508 candidats répartis dans 412 jurys, a-t-on appris.

Selon le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, Stanislas Ouaro, le Baccalauréat 2019 mobilise 37 834 organisateurs et va coûter plus de 4 milliards 600 millions de FCFA cette au budget de l’Etat.

Ouaro s’exprimait vendredi à Ouagadougou au lycée Philippe Zinda Kaboré, à l’occasion du lancement régional du baccalauréat 2019, au moment de l’ouverture de l’épreuve de français de la série D.
Le premier responsable en charge de l’Education nationale, a, à cet effet, prodigué des conseils aux candidats du plus grand lycée public du Burkina.

D’après lui, ce sont au total 110 508 candidats au niveau national qui vont aller à la conquête de leur premier diplôme universitaire cette année, sont repartis dans 412 jurys.

Stanislas Ouaro qui était face à des candidats «calmes» et «sereins», dit être venu encourager les futurs bacheliers.

«Je souhaite que le taux de succès soit au rendez-vous et reflète la qualité du travail réalisé par l’ensemble des encadreurs», a-t-il confié.

De l’avis du Pr Ouaro, malgré le défi sécuritaire dans certains endroits, le gouvernement a pu déposer le matériel et les sujets pour les candidats.

Le ministre a par ailleurs indiqué que cette édition du baccalauréat a enregistré un taux d’accroissement de 13% du nombre des candidats avec la participation de 29 000 candidats libres qui se justifie par un relèvement du niveau de recrutement dans certains emplois de la Fonction publique.

«Aujourd’hui, avec les nouvelles techniques de l’information de la communication(TIC) des modes de fraudes sont apparus, mais depuis quelques temps le phénomène est combattu dans les établissements», a-t-il rassuré.

Pour ce baccalauréat 2019, la région du Centre enregistre 35 188 candidats toutes séries confondues dont 18 172 garçons et 17 016 filles, 127 jurys et 62 centres de compositions.

Le proviseur du lycée Philippe Zinda Kaboré, Alexis Kyelem a signifié que les 1495 candidats sont repartis en six jurys dont un pour la série G2 et les cinq pour la série D.

SOURCE: (aouaga.com)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

Ouaga Examens scolaires / Des sessions spéciales en juillet, août et septembre pour les candidats des zones d’insécurité

Publié

on

Ouagadougou, (AIB)-Le gouvernement burkinabè offrira des cours supplémentaires aux candidats issus des zones frappées par l’insécurité, avant de leur administrer des sessions spéciales, en juillet, août et septembre, a annoncé vendredi, le ministre en charge de l’Education nationale, Stanislas Ouaro.

Le ministre Stanislas Ouaro a rappelé que des élèves n’ont pas pu achever leur cursus scolaire à cause de la recrudescence des attaques terroristes dans les régions telles que le Sahel, l’Est, le Nord, le Centre-Nord.

En ce qui concerne le BAC, 12 candidats du Sahel vont aller à la conquête de leur premier diplôme universitaire, à la session de remplacement prévue en septembre prochain.

Les 612 candidats en lice pour le BEPC et les 1700 pour le CEP, en provenance de six régions, prendront part à une session spéciale en juillet et en août prochain, a ajouté le ministre.

Stanislas Ouaro a signalé qu’un mois et demi de cours sera dispensé aux candidats en lice pour le baccalauréat, le brevet et le certificat afin qu’ils puissent mieux affronter les épreuves.

Notons que le ministre s’exprimait vendredi matin, en marge du lancement des épreuves du baccalauréat au lycée Phillipe Zinda Kaboré de Ouagadougou.

110 508 candidats répartis dans 412 jurys, sont en lice pour le baccalauréat, session de 2019 au Burkina Faso.

SOURCE: (aouaga.com)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

USA / Microsoft interdit à ses employés d’utiliser Slack

Publié

on

Slack a fait une entrée remarquée à la Bourse de Wall Street, jeudi dernier. Chez Microsoft, par contre, ce service de communication collaborative est prié de prendre la sortie… Le site GeekWire, qui s’est procuré une liste interne des logiciels bannis par le géant technologique, rapporte que Microsoft interdit désormais l’usage de Slack.

Son interdiction n’est pas directement liée au fait qu’il concurrence son propre outil Microsoft Teams. La firme évoque des problèmes de sécurité. Selon elle, «les version Slack Gratuit, Standard et Plus ne fournissent pas les contrôles nécessaires pour protéger correctement la propriété intellectuelle de Microsoft».

Seul Slack Enterprise Grid serait conforme

La firme de Redmond demande donc à ses salariés de migrer leurs historiques de conversations et leurs fichiers vers Microsoft Teams, qui «offre les mêmes fonctionnalités et intègre les applications Office 365». Seule la version Slack Enterprise Grid serait conforme à ses attentes. Microsoft encourage toutefois ses employés à utiliser le service maison plutôt que ce «logiciel concurrent».

Dans la liste des services prohibés figurent aussi le correcteur Grammarly, car il peut accéder à du contenu confidentiel, ainsi que le logiciel de sécurité Kaspersky par crainte d’espionnage. Microsoft décourage aussi ses employés d’utiliser les services web d’Amazon, Google Docs et les versions cloud de GitHub, plateforme collaborative pour développeurs que Microsof

SOURCE: (lessentiel.lu)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 778 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDO