Connecte-toi avec nous

FORMATIONS

Côte d’Ivoire / Formation professionnelle:Le FDFP veut faire revivre la Maison de l’apprenti de Grand-Bassam

Publié

on

La Maison de l’apprenti de Grand-Bassam (Magb) sera réhabilitée dans les prochains mois.

La promesse a été faite ce jeudi 25 avril, par le président du conseil de gestion du Fonds de développement de formation professionnelle (Fdfp), Joël N’Guessan, à l’issue d’une visite de terrain dans cette école de formation professionnelle, plongée depuis plus de 5 ans, dans une léthargie et une lourdeur administrative, qui empêche son développement.

L’ex-ministre avait à ses côtés Barry-Battesti Léonid, secrétaire général du Fdfp et par ailleurs chef de service de la Magb. « La Maison de l’apprenti de Grand-Bassam sera bientôt réhabilitée, équipée et mise à la disposition des bénéficiaires. Elle connaîtra un nouvel essor », a-t-il promis.

Cette visite, faut-il souligner, avait pour but de faire l’état des lieux de ce centre de formation, d’identifier ses difficultés, recueillir ses besoins et corriger ses dysfonctionnements afin de le redynamiser et lui permettre de retrouver son niveau d’activités initial.

Pour vite accomplir cette mission, le président du conseil de gestion du Fdfp compte mettre en place un programme d’urgence de réhabilitation et d’équipement de ce centre.

Pour lui, « c’est parce qu’il n’y avait pas les hommes qu’il faut, à la place qu’il faut, que ce centre est resté dans cet état de stagnation ». Ajoutant que « le manque de vision » a également contribué fortement à amenuiser les activités de la Magb.

Joël N’Guessan envisage par ailleurs d’engager le Fdfp dans des partenariats qui  permettront d’aider les tutelles technique et financière du fonds à réhabiliter et à équiper les différentes antennes du Fdfp implantées à Grand-Bassam, Abengourou, Bouaké, Daloa, Korhogo et San Pedro, également en difficulté. « Ce n’est pas normal que de telles structures soient laissées dans une telle léthargie. Il faut faire revivre ces maisons le plus tôt possible », a-t-il insisté.

Il a aussi salué le courage et la détermination du secrétaire général Barry-Battesti Léonid par ailleurs chef de service de cette école et des agents qui, malgré les difficultés, ont su sauver la Magb du délabrement. Il les a remerciés pour leur engagement. Avant d’inviter le secrétaire général Barry-Battesti à nommer le plus tôt possible son successeur, au sein de l’établissement, afin que les décisions de planification du Fdfp en faveur de la Magb soient mises en œuvre.

Pour sa part, Mme Tadet a, au nom des agents, remercié le Pcg et les membres du conseil de gestion pour avoir répondu avec célérité à l’invitation du chef de service de la Magb. Elle a aussi promis de toujours œuvrer à polir l’image de cette école d’apprentissage.

Située après le village des artisans de la cité balnéaire, la Maison de l’apprenti de Grand-Bassam est sortie de terre en 1998. Elle est implantée sur une superficie de 3,5 hectares. Elle a formé à ce jour, 600 personnes dans différents corps de métier.

SOURCE: (education.gouv.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORMATIONS

Le comité national de l’IFADEM-PAPDES évalue son projet de formation pour les acteurs de l’enseignement du primaire

Publié

on

Une rencontre extraordinaire du comité national de l’initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM) relative au projet d’appui à l’amélioration de l’enseignement des apprentissages premiers et de la direction des établissements scolaires (PAPDES) de Côte d’Ivoire, s’est tenue mercredi à Abidjan-Cocody.

Cet atelier permettra de faire l’état d’avancement des activités de l’IFADEM-PAPDES et surtout de présenter le projet de réallocation qui permettra de faciliter l’exécution des activités en cours en vue d’améliorer le déroulement et l’impact du projet sur les bénéficiaires, a précisé la directrice d’antenne de l’Agence universitaire francophone (AUF), Pr Bosson Mamaket Jocelyne, indiquant qu’elle marque également le début de la formation des bénéficiaires de la deuxième vague.

Ce sont 5200 instituteurs et 5000 directeurs d’école primaire issus de 12 directions régionales de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENETFP) de Côte d’Ivoire qui sont concernés.

Représentant la ministre de tutelle, Kandia Camara, le directeur de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Silué Nanzouan a salué les efforts du ministère dans le renforcement de la qualité de l’enseignement matérialisé à travers le partenariat entre AUF-MENETFP.

Il a souhaité que cette réunion soit l’occasion de faire des recommandations au comité de pilotage du projet IFADEM-PAPDES dans la perspective d’accroître les performances scolaires.

En vue d’atteindre les objectifs de ce programme de formation, l’AUF a réaffirmé son engagement à fournir les ressources logistiques, financières dans la limite des règles de fonctionnement et de disponibilité budgétaire de la convention. Un peu plus de quatre milliards FCFA ont été investis dans le cadre de ce projet d’appui à l’enseignement dans le primaire public en Côte d’Ivoire, fait-on.

la rédaction

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

FORMATIONS

Le nouveau comité de gestion dans une dynamique de relancer les activités

Publié

on

Le ministre Joël N’Guessan, président du comité de gestion du Fonds de développement de la formation professionnelle (Fdfp) a rencontré le vendredi 12 juillet, les entreprises privées et les partenaires de sa zone d’influence.

Et ce, dans le but de mettre en œuvre les mesures correctives pour la redynamisation des activités de cette antenne. C’était dans les locaux de l’antenne régionale du Fdfp de Bouaké, situé au quartier Nimbo.

Il a saisi cette opportunité pour expliquer la vision que la nouvelle équipe dirigeante du Fdfp entend impulser pour redonner confiance aux entreprises privées et partenaires de cette institution.

D’entrée, le président du conseil de gestion du Fdfp a tenu à rassurer les entreprises privées et les partenaires qui ont effectué le déplacement que l’institution dont il a la responsabilité n’a pas de problème financier pour accomplir ses différentes missions et payer à temps les cabinets de formation qui ont exécuté des contrats. « Il faut reconnaître que depuis quelques années, nous étions dans une certaine léthargie. La nouvelle équipe dirigeante qui a pris fonction, il y a quelques semaines, entend faire bouger les lignes », a-t-il indiqué.

Concernant l’épineuse question des factures non payées et qui a été soulevée par les cabinets de formation, Ange Barry Battesti, secrétaire général du Fdfp, a fait savoir que deux importants cabinets ont été recrutés sur ordre du conseil de gestion en vue d’apurer tous ces arriérés. « L’agent comptable a dit que les paiements qui ont été faits depuis le 3 avril dernier sont de l’ordre de 2 milliards de FCfa », a-t-il relevé, tout en révélant que trois mois ont été accordés aux cabinets pour faire tous les contrôles.

« Je puis vous annoncer que d’ici trois mois, nous serons à mesure de payer l’ensemble sinon la majorité de nos prestataires », a-t-il rassuré à la grande satisfaction des responsables des cabinets de formation. « C’est la première fois que les premiers responsables du Fdfp viennent nous rencontrer pour s’imprégner des difficultés auxquelles nous sommes confrontés », s’est félicité Tidiane Diabagaté du cabinet Nimba consulting.

Dans l’après-midi, le ministre Joël N’Guessan et sa délégation se sont rendus à Diabo où le Cabinet Cidh consulting a bénéficié d’un financement du Fdfp avec un apport initial de la mairie de 7 millions de FCfa pour former 125 jeunes issus de 10 villages à l’utilisation des bœufs de la culture attelée et à l’élevage des chèvres et des boucs.

Martin Saouré, directeur général du Cidh, a précisé qu’en plus de la formation à l’utilisation des bœufs à la culture attelée et à l’élevage des chèvres et des boucs, ils ont été formés à la vie associative et à la gestion des biens communautaires, ainsi qu’à  la comptabilité simplifiée et à la commercialisation.

Faisant le bilan des activités de l’antenne régionale du Fdfp, Georges N’Guessan, directeur de ladite antenne, dira qu’elle a reçu 2071 plans de formation des entreprises avec plus de 3000 projets de formation qui ont été agréés et financés pour un public cible de 15 000 bénéficiaires.

SOURCE: (fratmat.info)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET FORMATION PROFESSIONNELLE

Formations Qualifiantes De Courte Duree (Fqcd)

Publié

on

« L’AGEFOP organise, sa deuxième session des Formations Qualifiantes de Courte Durée (FQCD) dans les domaines suivants :
• Maintenance Informatique et Réseau (MIR) ;
• Maintenance d’Appareils Electroniques (MAE) ; 
• Electricité Industrielle (EI) ;
• Electricité Bâtiment (EB) ;
• Froid-climatisation (FC) ;
• Certification Internationale CISCO-CCNA ;
• Création et Gestion de Micro-Entreprise.

Date des inscriptions : du 24 juin au 02 Aout 2019
Début des cours : Lundi 05 Aout 2019

Jeunes, Travailleurs, Artisans et Entrepreneurs.
Formez-vous pour une insertion socio-économique durable !

INFO LINE : 21 21 26 43 / 21 21 26 22 / 07 51 39 94

SOURCE: (ETFP)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 844 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook & TWEETER

SUIVEZ-NOUS SUR TWEETER

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDO

Show Buttons
Hide Buttons