Connecte-toi avec nous

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Côte d’Ivoire / Education nationale: L’Epp Bassam 4 en rénovation pour un coût de 25 millions de F Cfa

Publié

on

L’Epp Bassam 4 au quartier France, l’une des plus anciennes écoles de Grand-Bassam qui fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco et qui forme des élèves depuis 1917, est en rénovation depuis le début de cette année.

Pour un montant de 25 millions de F Cfa, il s’agit notamment de la restauration du bâtiment principal de l’école, du renforcement de la clôture, de la construction d’une cantine scolaire avec tout l’équipement et l’embellissement de tout l’établissement.

Cette initiative est du groupe MainOne dont la PDG, Funke Opeke était en visite en Côte d’Ivoire. Elle était accompagnée du directeur des opérations de ladite société en Côte d’Ivoire, Etienne Kouadio, du 5e adjoint au maire de Grand-Bassam, Traoré Siaka, lors de sa récente visite de chantier. « Nous avons reçu un accueil chaleureux des autorités de la Côte d’Ivoire, des autorités locales, de la population ainsi que des sous-traitants avec lesquels nous travaillons. Nous apprécions cette réception qui nous motive à faire plus », s’est-elle réjouie.

Poursuivant,  Funke Opeke a indiqué que la rénovation de l’Epp Bassam 4 entre dans le cadre des activités de responsabilité sociale de son entreprise. « Cette réalisation est pour nous une manière de témoigner notre reconnaissance à la population de Grand-Bassam qui a réservé un accueil chaleureux au projet d’atterrissement de notre câble sous-marin dans cette commune. Avant que nous ne lancions nos services au Vitib, nous avons décidé de rénover cette école pour montrer notre attachement à l’éducation, améliorer les conditions d’apprentissage des enfants », a-t-elle ajouté pour justifier le geste de sa société.

Pour Traoré Siaka, 5e adjoint au maire de Grand-Bassam, au-delà de la rénovation de l’Epp Bassam 4, il s’agit pour sa commune de bénéficier à travers  cet atterrissement du câble sous-marin d’autres avantages au profit de sa population. « A travers MainOne, ce sont des emplois qui ont été créés pour nos jeunes, ainsi que d’autres actions sociales qui seront réalisées dans l’avenir », s’est réjoui M. Traoré.

Les travaux de réhabilitation de l’école vont s’achever fin mai. Les infrastructures seront livrées début juin. Notons que la société bienfaitrice MainOne installée au Vitib à Grand-Bassam est un groupe qui évolue dans l’écosystème numérique. A travers son implantation en Côte d’Ivoire et précisément à Grand-Bassam, c’est une cinquantaine d’emplois directs crées au bénéfice des populations.

SOURCE: (fratmat.info)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Des élèves de l’inspection de Minignan primés

Publié

on

Dix-huit élèves ont été primés de Minignan, à l’occasion de la première édition de la journée d’excellence de l’Inspection de l’enseignement préscolaire et primaire (IEP)  de Minignan. Ces lauréats, ayant une moyenne comprise entre 18,66 et 19,58, ont reçu des kits scolaires et divers cadeaux. Pour le parrain de la cérémonie, Sidibé Noumory, cette journée est une occasion pour préparer l’avenir de la région du Folon et celle de la Côte d’Ivoire.

LIRE LA SUITE…

SOURCE: (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Les meilleurs écoliers de l’inspection primaire et préscolaire de Katiola primés

Publié

on

Les 45 meilleurs écoliers de l’inspection primaire et préscolaire de Katiola ont été primés lors de la 2e édition du prix d’excellence organisée au centre culturel de la ville. Ces écoliers ont reçu lors de cette cérémonie, vendredi, des tablettes éducatives et des kits scolaires complets pour l’année 2019-2020. En dehors des écoliers primés, huit agents d’encadrement, six équipes de handball et de football, 10 prix spéciaux ont été décernés aux lauréats qui se sont distingués par leur travail dans  leur domaine de compétence. La particularité de cette édition, signale-t-on, a été  le concours de lecture clé. Selon l’initiative de l’antenne pédagogique  de la formation continue APFC la lecture, le calcul et l’écriture…

LIRE LA SUITE…

SOURCE: (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Une société coopérative offre un bâtiment de trois classes au village de Kpada

Publié

on

Le conseil d’administration de la société coopérative agricole pour le développement de Soubré (SOCADAS) a offert, vendredi, un bâtiment de trois classes à ses producteurs membres de la section de Kpada, une localité de la sous-préfecture d’Okrouyo.

La cérémonie de remise officielle des clés a eu lieu en présence du sous-préfet, Diakité Soungalo, des partenaires techniques et financiers du monde agricole et des partenaires du système éducatif de la région.

Pour le président du conseil d’administration de la coopérative, Ouédraogo Amidou, cet bâtiment de trois classes offert seulement après deux années d’exercice est le signal fort que la SOCADES veut prendre en compte l’amélioration des conditions de vie des producteurs membres et de leur famille.

« Kpada est une de nos sections grande pourvoyeuse de cacao, et nous avons constaté que les enfants de nos producteurs prenaient les cours sous des paillottes. C’est pourquoi, en quelques mois, nous avons construit ce bâtiment de trois classes », a expliqué M. Ouédraogo, affirmant qu’il s’agit aussi et surtout d’éloigner les enfants des travaux dangereux qui menacent leur intégrité physique et psychologique.

Le sous-préfet Diakité Soungalo a salué cette initiative qui épouse la volonté du gouvernement de scolarisation obligatoire de tous les enfants, mais aussi et surtout de mettre à la disposition des parents des infrastructures modernes pour éloigner les enfants des plantations. Il a exhorté les parents à établir des extraits d’acte de naissance à leurs enfants.

Le chef de zone de l’agence nationale d’appui au développement rural (ANADER), N’doli oi N’doli, le représentant du directeur régional de l’agriculture, Kotchi yavo ont tour à tour salué l’initiative de la coopérative SOCADES qui, à travers ce partenariat, concourt à la scolarisation des enfants. Ils ont invité les producteurs au strict respect des normes agricoles pour commercialiser du cacao de bonne qualité et bénéficier de très bons prix à la vente et contribuer au développement de leur localité.

LIRE LA SUITE…

SOURCE: (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 778 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDO