Connecte-toi avec nous

CONCOURS NATIONAUX

Concours 2018 d’entrée à l’ENS: Démarrage des épreuves écrites, ce vendredi.

Publié

on

Après la phase des inscriptions en ligne et physique des concours d’entrée à l’Ecole normale supérieur (Ens) Abidjan au titre de l’année 2018, place aux épreuves écrites.

Comme prévu, ce vendredi 13 avril débutent les examens écrits pour prendre fin le dimanche 15 avril 2018 prochain.

Pendant trois jours, les candidats qui ont postulé pour les niveaux professeur de lycée (Pl), professeur de collège (Pc) et éducateur seront face à leur destin. D’abord, les professeurs de lycée, ensuite les professeurs de collège et enfin les éducateurs passeront respectivement vendredi, samedi et dimanche de 7h à 18h.

Les concours de l’Ens sont organisés chaque année par le ministère de l’Enseignement supérieur, dans la période allant de janvier à avril de l’année en cours, faut-il noter.  Cette année, les inscriptions en ligne se sont déroulées du 31 janvier au 31 mars.

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CONCOURS NATIONAUX

La Côte d’Ivoire renoue avec le concours de CAFOP décentralisé.

Publié

on

La ministre ivoirienne de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionelle, Kandia Camara, a lancé, samedi, à Bouaké, les épreuves écrites de la session 2018 du concours d’entrée du Centre d’animation et de formation pédagogique (CAFOP), qui est à nouveau décentralisé après plus 10 ans d’organisation uniquement à Abidjan.

Mme Camara a expliqué cette décision par le fait qu’en faisant d’Abidjan l’unique lieu de composition, les candidats subissaient de nombreux désagréments, car ayant du mal à se loger et éprouvant des difficultés pour effectuer le voyage sur Abidjan.

Quelque 41.000 candidats composent dans 10 villes du pays. Au total, 5000 postes à pourvoir à l’issue de ce concours à trois phases, à savoir la visite médicale, la phase écrite ou d’admissibilité, et la phase psycho-technique qui ne concerne que les candidats déclarés admissibles à la deuxième phase.

La ministre de l’Education nationale a traduit ses encouragements aux candidats, qui ont composé dans trois épreuves, les mathématiques, le français et la culture générale. La région du Gbêkè compte 2935 candidats repartis dans sept centres.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

CONCOURS NATIONAUX

Concours CAFOP 2018 : plus de candidats filles que de garçons à San Pedro

Publié

on

e concours d’accès au Centre d’animation et de formation pédagogique (CAFOP) a pour la première fois été organisée dans la région de San Pedro, dans trois centres d’examen, où sont venus composer 1160 candidats dont une majorité de filles.

Sur les 1160 candidats, il y avait 578 garçons et 582 filles, provenant des Directions régionales de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation technique (DRENETFP) de San Pedro, Soubré et Sassandra. Ils sont répartis dans la ville dans trois centres d’examen, dont deux au lycée moderne Inagohi et un au lycée moderne de San Pedro.

Les postulants ont pris part aux épreuves de mathématiques, culture générale et français.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

CONCOURS NATIONAUX

Bouaké, 41.000 candidats à l’épreuve du concours d’entrée au Cafop 2018.

Publié

on

Le ministère de l’Education Nationale dirigé par Kandia Camara a procédé au lancement national du concours  d’entrée au Cafop 2018, samedi 2018, au lycée jeune filles de la ville.

<< Cela fait plus de 10 ans que le concours d’entrée au Cafop se passe uniquement à Abidjan et tous les candidats qui quittent des villes de l’intérieur étaient obligés de converger vers Abidjan et cela causait beaucoup de désagréments aux candidats.

C’était coûteux parce qu’il fallait investir beaucoup d’argent pour payer le transport, de trouver un logement, ce n’est pas facile. Nous avons pallié cela et c’est la raison pour laquelle l’année dernière, nous avons ouvert des centres à l’intérieur du pays pour décentraliser et aussi démocratiser le concours  de Cafop >>, s’est réjouie madame la ministre.

Bien avant l’étape du lycée Jeunes Filles, c’est au lycée municipal Djibo Sounkalo que la préfète de Bouaké Loboué Amani Hortense et la directrice des examens concours et de l’orientation Mariam Nimaga Dosso ont lancé l’épreuve de mathématiques.

A l’issue de ce concours prévus dans dix villes, ce sont 5.000 instituteurs adjoints qui seront recrutés par l’État de Côte d’Ivoire sur plus de 41.000 candidats. Notons que la ville de Bouaké, a présenté 2935 candidats répartis dans 7 centres et 117 salles.

SOURCE : KOACI.COM

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 524 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

ACTUALITÉ EDUCATIVE EN CONTINU