Face à la pénurie de ressources dans l’industrie du transport aérien en Afrique, Air côte d’ivoire a initié dans le cadre de son expansion, un projet de formation de pilotes et techniciens avion ivoiriens.
A cet effet, un concours a été lancé en 2014 par la compagnie visant à retenir trente-cinq (35) candidats pour une formation de deux (02) ans incluant une (01) année de formation théorique ainsi qu’une (01) année de formation pratique.

En 2015, trente-cinq (35) candidats ont été sélectionnés sur mille (1000) dossiers de candidatures réceptionnés à l’issue des épreuves.
La formation théorique a été délivrée par l’Institut National Polytechnique Houphouët Boigny (INPHB) et la session pratique a été dispensée par une structure internationale.

Le processus de recrutement du concours a été mené conformément à la politique de Ressources Humaines de notre compagnie s’illustrant comme suit :

– Définition des critères de sélection,
– Publication du concours (dans le journal d’annonces légales, le site internet et les réseaux sociaux),
– Analyse et présélection des candidatures par un cabinet indépendant (Raynal & Fadika),
– Organisation des tests de sélection (entretien, évaluation psychotechnique, test anglais, visite médicale…) au cabinet puis en entreprise,
– Notification de la sélection par courrier,
– Formation des candidats retenus,
– Intégration des nouvelles recrues.

Ainsi, Air Côte d’Ivoire a-t-elle veillé au bon déroulement des différentes étapes et s’est-elle assurée tant de la conformité des épreuves que de la qualité des prestations fournies par les partenaires retenus. Le droit de modifier ou de changer tout prestataire qui s’écarterait des standards de qualité, de sûreté et de sécurité de l’industrie du transport aérien relève de l’entière discrétion de la compagnie.

À ce jour, la première promotion de pilotes et techniciens avion continue son programme de formation. Au sortir de celle-ci, les étudiants seront titulaires d’une licence européenne délivrée par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) française, qu’ils soumettront à la validation de l’Autorité Nationale de l’Aviation de Civile de Côte d’Ivoire (ANAC).

Le 26 Décembre dernier, par une publication effectuée sur les réseaux sociaux, un candidat non retenu à l’issue des épreuves d’évaluation à la formation de Technicien avion a porté de graves accusations infondées quant à l’intégrité et la transparence du processus de sélection. Air Côte d’Ivoire dément formellement ces allégations diffamatoires.

La compagnie Air Côte d’Ivoire se réserve le droit d’intenter des actions judiciaires à l’encontre de toute personne alléguant d’un fait non avéré et qui porte atteinte à son image.

Toutefois, nous vous rassurons que la probité, le professionnalisme et respect sont les piliers de notre culture d’entreprise et vous assurons que ces valeurs demeureront au cœur de nos actions pour votre satisfaction.

Pour Air Côte d’Ivoire,

28 Décembre 2017.