Connecte-toi avec nous

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Climat : un appel international à financer la recherche et l’innovation avant le One Planet Summit

Publié

on

« La recherche a toute sa place dans la lutte contre le changement climatique et il est indispensable de l’intégrer pleinement comme un vecteur de solutions. Ces questions et plus particulièrement la capacité des communautés scientifiques à accompagner leurs homologues des pays les plus exposés des zones tropicales et subtropicales ont été au cœur du séminaire de ce matin », déclare Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, le 11/12/2017.

Elle s’exprime à l’issue d’un séminaire organisé en partenariat avec le Cirad, l’IRD et la Ferdi autour de la mobilisation de financement dans la recherche et l’innovation pour le climat, dans le cadre du One Planet Summit, qui se tient le 12/12/2017 à Paris. Ce sommet est « consacré aux financements des résolutions qui avaient été actées par l’accord de Paris à l’issue de la Cop 21 et marquera des avancées dans la mobilisation sur de nombreux points couvrant tous les volets de la finance climatique », précise la ministre de l’Esri.

Une déclaration rédigée par l’ensemble des acteurs invite à se mobiliser autour de cette question du financement de la recherche et de l’innovation sur le climat et le développement. Pour cela, trois leviers sont identifiés :
• accroitre l’offre de projets, viables et adaptés au contexte des pays ;
• créer un environnement permettant d’orienter les financements vers des projets identifiés ;
• développer les capacités d’apprentissage collectif.
D’autres intervenants se sont également exprimés, parmi lesquels Ramata Ly-Bakayoko, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique de la Côte d’Ivoire qui rappelle les différents engagements pris par son pays en faveur du climat. Il demande la mise en place d’un conseil africain de la recherche, inspiré du Conseil européen de la recherche (ERC) pour « pouvoir amplifier nos actions et atteindre nos objectifs en matière de recherche sur le climat et le changement climatique ».
Une proposition qui figure dans « l’appel d’Abidjan 2017 en faveur de la science et de la technologie » diffusé en marge du 5e Sommet Union africaine-Union européenne des 29 et 30/11/2017 à Abidjan (Côte d’Ivoire). La communauté scientifique d’Afrique y appelle ses responsables politiques à constituer « un mécanisme de soutien, sur le modèle du Conseil européen de la recherche (ERC) ».

MESRSCI

Facebook / Laisser un commentaire

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Des fonctionnaires du MESRS formés au processus de passation des marchés publics

Publié

on

Des directeurs des affaires financières (DAF) du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESRS) et leurs collaborateurs participent depuis lundi, à Yamoussoukro, à un séminaire de formation au processus de passation des marchés publics en vue d’une gestion optimale des dotations budgétaires.

L’atelier de renforcement de capacités est initié par la direction des Finances et du programme du MESRS, en collaboration avec la direction des Marchés publics (DMP). Participent  à la formation, les DAF des établissements publics nationaux (EPN) sous tutelle, des comptables des directions centrales et des administrateurs de crédits.

Le directeur des Finances et du patrimoine, Doumbia Ibrahim, a indiqué que de façon récurrente, le taux d’absorption des crédits d’investissement n’atteint pas un niveau satisfaisant et les investissements qui constituent 70 % du budget sont totalement en contradiction avec les « inextinguibles et immenses » besoins des structures comme si les dotations étaient surestimées.

En sollicitant la DMP pour cette formation, les acteurs des marchés du département ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique veulent se donner les moyens pour atteindre, à brève échéance, les objectifs à eux fixés.

Doumbia Ibrahim a souligné qu’il s’agit également d’harmoniser les dossiers d’appel d’offres (DAO) pour gagner du temps et d’assimiler la réforme des marchés publics en cours, pour une gestion efficace et une absorption « parfaite » des crédits budgétaires.

Le directeur des Marchés publics, Youl Sansan, a salué les efforts du MESRS en matière de délai dans la passation des marchés publics en passant de 138,2 jours en 2017 à 94,5 jours au premier trimestre 2018 et surtout des performances en matière de procédure simplifiée.

Il a salué la volonté du MESRS à renforcer la capacité des acteurs des marchés publics, gage d’efficacité et d’efficience dans la gestion des finances publiques.

Le directeur de cabinet, Assane Thiam, représentant le MESRS,  a encouragé les participants à saisir l’opportunité pour corriger toutes les défaillances et à consolider davantage leurs connaissances afin de réduire de façon substantielle les pertes de crédits alloués au MESRS.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

CALENDRIER EXAMEN BTS 2018

Publié

on

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

CONCOURS DIRECTS INFAS 2018 / Calendrier des activités

Publié

on

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 558 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDOMADAIRE EDUCATIVE