Connecte-toi avec nous

PETITE ENFANCE

Children of Africa: Dominique Ouattara reçoit un bus anglais pour soutenir les efforts d’éducation

Publié

on

Le siège de la fondation Children of Africa a abrité une cérémonie de remise de dons en présence de sa fondatrice.

Dominique Ouattara, présidente fondatrice de Children of Africa, a reçu hier à son cabinet sis à Cocody,  un bus britannique. C’est un geste du village de Smallburgh en Angleterre. Se félicitant de ce don et de la présence de  Harriet Baldwin, ministre  britannique chargée de l’Afrique et de Joséphine Gauld, ambassadeur de Grande-Bretagne en Côte d’Ivoire, elle a dévoilé l’usage qu’elle fera de cet autobus à deux niveaux.

« Celui que nous recevons aura la singularité d’être aussi un centre de ressources bibliothécaires pour l’initiation de notre jeunesse à la langue anglaise. Merci aussi pour tous les livres que nous avons reçus ».

Et la Première dame de préciser: «  Les bibliobus de la fondation Children of Africa sont équipés de milliers de livres pour enfants et pour jeunes ; d’ordinateurs connectés à internet pour initier nos enfants à l’informatique ; et d’un écran pour des projections de  films et  de documentaires. Toutes ces activités font la joie de nos enfants, à chaque passage des bibliobus dans les établissements scolaires ou sur les places publiques ».

Une Ivoirienne vivant en Angleterre a pris une initiative qui n’est pas passée sous silence. Cette dernière, Eunice Kokrasset,  affirme la présidente de la fondation Children of Africa, est  l’initiatrice du projet d’échanges culturels baptisé « Smallburgh  to Abidjan ». Elle a permis de mobiliser des ressources pour faire ce don de bus à l’organisation caritative Children of Africa.

C’est pourquoi  « Je salue également la belle initiative de notre jeune sœur Eunice Kokrassetqui est représentée à cette cérémonie par les membres de sa famille que je salue chaleureusement », a-t-elle souligné. Elle  exprime sa gratitude au gouvernement britannique, pour l’appui manifesté à la Fondation et ses activités. « Je sais que nos enfants en profiteront pleinement, et que ce nouveau bibliobus sera une découverte utile et originale pour tous ».

Quant à la ministre Harriet Baldwin, elle a exprimé sa fierté car nombre d’enfants éprouveront le plaisir de la lecture avec les ouvrages qui seront mis à leur disposition. Elle s’est dit honorée lors de cette cérémonie.

Signalons que la fondation a désormais neuf bibliobus pour soutenir les efforts d’éducation des enfants d’Abidjan et de l’intérieur du pays.  La ministre britannique est en Côte d’Ivoire dans le cadre d’une visite d’amitié et de travail.

SOURCE

: Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PETITE ENFANCE

Page blanche / Bientôt un nouveau centre moderne à Bingerville

Publié

on

La première pierre, marquant le démarrage des travaux de construction de la nouvelle ‘’Page blanche’’, un centre de prise en charge des enfants handicapés et polyhandicapés intellectuels, a été posée à Bingerville par la présidente de l’ONG ‘’Servir’’, Henriette Konan Bédié, qui a accepté de donner son nom à ce complexe moderne.

Ce nouveau complexe sera bâti sur un terrain de 4 280 m², offert par le gouvernement ivoirien dans la commune de Bingerville. Initié par l’Association pour la réinsertion des enfants par une éducation adaptée (AREEA), le nouveau complexe d’une capacité d’accueil de 150 enfants, comprendra un centre de prise en charge médico-psychopédagogique des enfants handicapés intellectuels, des ateliers d’apprentissage professionnel, et un foyer d’hébergement.

Avec la sortie de terre de ce centre, « on espère qu’on pourra accueillir les enfants et que les enfants pourront bénéficier d’une éducation plus performante, et demain devenir autonome », a déclaré la présidente d’AREEA, Dr Dem Nacadié. La livraison de la 1ère phase de l’ouvrage est prévue pour fin 2018.

Estimé à 600 millions de francs CFA, en novembre 2016, au moment de l’appel à la mobilisation de fonds, lancé par l’AREEA, le nouveau complexe va connaître des étapes évolutives, dont la première a été évaluée à 200 millions de francs CFA. Le précédent centre de l’AREEA de prise en charge des enfants handicapés intellectuels ou ‘’Page blanche’’ avait une capacité maximum d’accueil de 35 enfants, et était situé à Abidjan II Plateaux.

SOURCE : Abidjanplus

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

PETITE ENFANCE

Protection de l’enfant- Une ONG forme les acteurs de médias dans la lutte contre le travail des enfants.

Publié

on

Informer et améliorer la connaissance des acteurs de médias dans la lutte contre les Pires Formes de Travail des Enfants (PFTE), tel est l’objectif de l’atelier de renforcement de capacités organisé par l’ONG ORASUR (Organisation pour l’Assistance Sanitaire en  zone Urbaine et Rurale) les 26 et 27 janvier 2018 dans la région de Soubré au sud ouest de la Côte d’Ivoire.

24 séminaristes provenant des radios de proximité et des organes de presse écrite ont été instruits sur trois modules: le droit et protection de l’enfant, les violences et formes d’abus subis par l’enfant  et la discipline positive. Lors de la cérémonie d’ouverture, Ekra Yao, directeur exécutif par intérim de l’ONG ORASUR (Organisation pour l’Assistance Sanitaire en  zone Urbaine et Rurale) a donné les raisons qui sous-tendent l’organisation de cet atelier. Pour lui, le travail des enfants est une question préoccupante. Alors qu’au Ghana le phénomène est en régression, en Côte d’Ivoire par contre, il tant à s’accroître. Raison pour laquelle, il a demandé aux acteurs de médias de s’engager véritablement dans la lutte.

« Nous jouons notre partition dans la lutte contre les pires formes de travail des enfants. Aux acteurs de médias, nous leur demandons de nous accompagner dans cette lutte, en dénonçant de par leurs productions, les cas de travail des enfants, en sensibilisant également sur la question » a t-il souhaité. Au cours de l’atelier.

Touré Awa assistante projet, a profité de l’occasion pour partager l’expérience du Réseau des Acteurs de Médias pour les Droits de l’Enfant en Côte d’Ivoire (Ramede-CI). L’organisation de cette rencontre s’inscrit dans le cadre du projet de l’ONG ORASUR dénommé « projet de protection des enfants contre les pires formes de travail, les abus et autres violences dans les communautés de production de cacao de la région de la Nawa », financé par Ferrero et Save the children à hauteur de  1,500,000 Euros. Il a démarré en juin 2017 et  s’achève en  mai 2020. En outre, il a été prévu dans les prochains jours, la création de la section du RAMEDE-CI/ Soubré.

SOURCE : Pole Afrique

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

PETITE ENFANCE

Un orphelinat bientôt construit à Dabakala

Publié

on

Un orphelinat sera bientôt construit à Dabakala, a appris l’AIP de sources concordantes.

Les travaux de dessouchage du site devant abriter les bâtiments servant d’orphelinat ont démarré il y a quelques semaines.

Ce site est situé entre la brigade de gendarmerie et l’inspection de l’enseignement préscolaire et primaire. Le promoteur est un cadre de la région qui a décidé de venir en aide aux enfants orphelins de la région.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 540 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

ACTUALITÉ EDUCATIVE EN CONTINU