Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

Cérémonie de lancement du Centre d’Excellence Africain Mines et Environnement Minier (CEA MEM) de l’INP-HB

Publié

on

Dans le cadre de la mise en œuvre de son Centre d’Excellence Africain Mines et Environnement Minier (CEA MEM), l’Institut National Polytechnique Félix HOUPHOUËT BOIGNY a organisé ce mardi 05 décembre 2017, la cérémonie de lancement officiel de ses activités, doublée de la tenue du premier comité de pilotage du projet CEA MEM qui s’est déroulé le 06 décembre 2017 au sein dudit Institut.

Placée sous la présidence de Mme le Professeur BAKAYOKO LY-RAMATA, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, cette manifestation visait à présenter officiellement aux ministères impliqués, aux entreprises minières partenaires du projet et au grand public, les activités du CEA MEM.

Se saisissant donc de cette occasion solennelle, M. KOFFI N’Guessan, Directeur Général de l’INP-HB a exprimé toute sa reconnaissance au Gouvernement de la Côte d’Ivoire pour les soutiens multiformes apportés à l’INP-HB, dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet.
Il a par ailleurs adressé ses remerciements aux autorités de la Banque Mondiale pour cette opportunité offerte aux pays de renforcer les capacités de certains Instituts afin que ceux-ci deviennent, des pôles d’attraction pour les études et aussi des instruments visant à contribuer à l’intégration africaine par la formation et la recherche.

En marge de cette cérémonie de lancement, il s’est tenu du 05 au 08 décembre 2017, un atelier de réflexion organisé par le CEA MEM et l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) à travers le réseau Activité Minière, Environnement, Développement Economique et Ethique (AMEDEE). Cette rencontre scientifique qui a rassemblé des chercheurs de trois continents (Afrique – Europe – Amérique) est destinée à faire prendre conscience des enjeux de la restauration et la préservation de l’environnement, notamment après l’exploitation minière.
Ces réflexions s’intègrent dans l’actualité du moment, axée sur les défis du développement durable et des changements climatiques.

Créé en 2016 grâce au concours de la Banque Mondiale, le Centre d’Excellence Africain Mines et environnement Minier de l’INP-HB vise à former des ingénieurs innovants et des docteurs performants dans le domaine de l’activité minière. Le projet pédagogique est conçu pour une réelle adéquation entre la formation dispensée et les besoins des entreprises de sorte à faciliter l’insertion professionnelle des auditeurs.

Ce centre forme des étudiants issus de différents pays à travers un recrutement minutieux et rigoureux. Au titre de l’année académique 2017-2018, les étudiants ont été recrutés dans neuf (09) pays, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, la Mauritanie, le Niger, la République Centrafricaine et l’Union des Comores.

Pour la rentrée 2018-2019, le centre s’ouvrira aux étudiants du Libéria, de la Sierra Leone, du Ghana, du Sénégal et de la République du Congo.

INPHB

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

ACTUALITE NATIONALE

Une mission d’évaluation des cantines scolaires dans le Bounkani

Publié

on

Une délégation conduite par le point focal du projet Mc Govern Dole, l’américain Curtis Mc Coy, a effectué mercredi, une mission d’évaluation des cantines scolaires de Niandégué et de Koutouba, dans la région du Bounkani.

Selon le responsable en charge des cantines scolaires du Bounkani, Sina Ouattara, cette mission vise d’abord à observer les enfants en situation de repas dans ces cantines, puis s’imprégner des conditions de stockage des vivres et inspecter les documents de gestion.

« Au sortir de cette évaluation, la délégation a été satisfaite de la bonne gestion de nos cantines », a-t-il  indiqué.

Le projet Mc Govern Dole est un programme alimentaire qui est piloté depuis deux ans dans des cantines scolaires de sept régions du pays. Dans le Bounkani, ce sont 86 cantines sur 106, qui bénéficient de ce projet.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

10eme édition du salon international du livre d'(SILA 2018)

Publié

on

Visite de la Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Madame KANDIA CAMARA, au 10e Salon International du Livre d’Abidjan (SILA)

Placé sous le signe de la maturité par le Ministre de la Culture et de la Francophonie, Monsieur Maurice Kouakou Bandaman, ce rendez-vous annuel des professionnelles du livre a reçu ce jeudi 17 mai 2018, un invité de marque, en la personne de la Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Madame KANDIA CAMARA.
Accueillie à son arrivée, par le Directeur de Cabinet du Ministère de la Culture et de la Francophonie, Madame la Ministre a avoué à ses hôtes, « d’être très heureuse de participer à ce 10ème salon du livre d’Abidjan ». Puis, elle a procédé à une visite guidée des Stands de Maisons d’Editions, d’Imprimerie et des Industriels en relation avec les métiers du livre, sous le contrôle avisé du Commissaire Général, Monsieur Anges Félix N’DAKPRI.

Au stands du Service de la Promotion de la Lecture et des Bibliothèques Scolaires(SP-LBS) du Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, partenaire du SILA, elle a réitéré sa fierté d’avoir associer l’image de sa structure à cet évènement d’envergure nationale et internationale.

Lors des échanges que Madame la Ministre a eu avec les élèves présents dans le Stand-bibliothèque du SP-LBS, elle a profité pour féliciter ces collaborateurs qui sont à la tâche dans l’intérêt de la promotion du livre à l’école. La DPFC, le CNFPMD, SP-LB et l’ensemble des services son département ministériel, ont compris que, « le livre est un gage de réussite scolaire et un vecteur de notre identité culturelle ».

Pour les élèves interrogés par la Ministre Kandia, lors un cours improvisé et participatif, « le livre permet d’enrichir le vocabulaire ». A cela elle a rétorqué que, « le livre, instrument de communication, permet aussi d’évoquer ses sentiments, de voyager, d’apprendre des autres et de traverser les frontières fixes des Etats. Le livre est un élément capital dans le développement des nations et des peuples, surtout ceux, comme nous, qui visent l’émergence ».

En marge de cette cérémonie, Madame Kandia CAMARA a congratulé les lauréats des Prix de la relève des jeunes écrivains des établissements scolaires remportés par le Collège Moderne de Bingerville et l’Epp Cocody Danga. Le reste de la journée a été meublée par des séances de dédicaces d’ouvrages par des écrivains, l’organisations de débats et de panels littéraires.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

SOURCE : MENETFP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Les instituteurs de Niakara instruits sur les fonctions du chef de circonscription de l’IEP

Publié

on

L’Inspecteur de l’enseignement du préscolaire et du primaire (IEP) de Niakara (centre-nord, région du Hambol) Claude Akpess Gnagne , a instruit, vendredi, les instituteurs sur les fonctions du chef de circonscription d’une inspection.

Se prononçant lors d’une conférence sur la mutualité en milieu scolaire, M. Akpess, a indiqué que le chef de circonscription pédagogique du préscolaire et du primaire a trois fonctions.  Il est l’administrateur chargé de la mise en œuvre des instructions  émanant du ministère de tutelle. Mais également responsable de l’encadrement continu des enseignants, de l’éveil et du renforcement des activités socio-éducatives et culturelles dans la circonscription pédagogique.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 528 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

ACTUALITÉ EDUCATIVE EN CONTINU