Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

Cepe, Bepc, Bac : Les dates de composition et des résultats connues

Publié

on

Le Conseil des ministres présidé hier par le Chef de l’État, Alassane Ouattara, a planché, entre autres sur le chronogramme des examens à grand tirage.

Cepe, Bepc, Bac : Les dates de composition et des résultats connues

Le Conseil des ministres a validé hier les dates de composition et de proclamation des résultats des examens à grand tirage, présentées par le ministre de l’Éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. ‘’Dans le chapitre des communications, au titre du ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, le Conseil a adopté une communication relative au déroulement des examens à grand tirage de la session 2018, conformément au chronogramme établi. Je vous donne les grandes dates. Pour le Cepe, les épreuves écrites auront lieu le mardi 5 juin. Les résultats seront proclamés le samedi 16 juin. En ce qui concerne le Bepc, les épreuves orales se dérouleront du 6 au 9 juin et les écrits du mardi 12 au jeudi 14 juin. Les résultats seront connus, le mardi 3 juillet. Pour le baccalauréat, les épreuves orales auront lieu du mardi 19 au vendredi 29 juin et les épreuves écrites du lundi 2 au vendredi 6 juillet. La proclamation des résultats se fera le mardi 24 juillet’’, a indiqué Bruno Koné, ministre de la Communication, de l’Économie, numérique et de la Poste, porte-parole du gouvernement, lors du traditionnel point de presse qui sanctionne le Conseil des ministres. Il a également donné le nombre de candidats cette année. ‘’Il faut dire que cette année, ce sont un million deux cent quatorze mille huit cent trente un candidats qui se présenteront à ces différents examens et concours. Ils vont concourir dans trois mille cent soixante centres. En ce qui concerne le Cepe, nous avons cinq cent trente-quatre mille sept cent candidats, pour le Bepc, quatre cent mille trois cent vingt-six candidats, le Bac, deux cent cinquante-six mille quatre cent soixante-seize candidats’’, a-t-il déclaré. Il a aussi fait savoir qu’il y a 45% de filles à ces différents examens et concours. Le porte-parole n’a pas manqué de dire que tous les moyens sont mis en œuvre pour ces échéances se tiennent aux dates indiquées.

 

Campagne coton

 

Autre sujet abordé au cours du Conseil des ministres, le bilan de la campagne coton 2017-2018 et les perspectives de 2018-2019. Sur le premier point de cette communication, le porte-parole a fait savoir que la campagne 2017-2018 ‘’ a été marquée par une nette reprise de la production comparativement aux dernières campagnes’’. Selon lui, la production du coton graine a été quatre cent douze mille six cent quarante-six tonnes avec un rendement de mille deux cent soixante un kilogramme par hectare. ‘’ C’est la deuxième performance au niveau de la Cedeao’’, a-t-il ajouté. En 2016-2017, la Côte d’Ivoire avait produit trois cent vingt-huit mille quarante-huit tonnes et un rendement par hectare de neuf cent cinquante-cinq kilogramme’’. Pour Koné Bruno, cette amélioration de la production est le fruit du démarrage effectif de la politique du zonage agro-industriel institué en décembre 2016, mais aussi des meilleures conditions climatiques et la bonne qualité des semences utilisées. Il a aussi fait remarquer que le niveau satisfaisant du rendement conjugué avec le niveau acceptable des prix internationaux ont permis de reverser aux producteurs un revenu brut en hausse de 25%, soit cent huit milliards de Fcfa contre quatre-vingt-six milliards de Fcfa au cours de la campagne précédente. Concernant le second point de cette communication, le gouvernement a validé la proposition du Conseil coton-anacarde portant fixation du prix du coton pour la campagne 2018-2019. ‘’Le prix d’achat du coton aux producteurs a été fixé à 265Fcfa/kg en ce qui concerne le coton graine de premier choix et à 245/kg pour celui de deuxième choix. Ces prix sont les mêmes que ceux de la campagne précédente dans un contexte où la plupart des pays qui sont proches du notre ont plutôt baissé le prix d’achat’’. Cette communication a également fait une lucarne sur la projection de production pour la campagne de cette année. ‘’La production sera de quatre cent quarante-deux mille huit cent tonnes pour un rendement moyen autour de mille deux cents kilogramme par hectare’’, a-t-il dit. Cette projection permet de confirmer la dynamique productive observée dans la filière depuis quelques années.

 

Plan de relance du Cnra

 

Le Conseil des ministres adopté le plan de relance du Centre de recherche agronomique (Cnra) sur proposition du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique en liaison avec d’autres ministères. ‘’Face aux difficultés d’ordre structurel et budgétaire que connait ce centre, le Conseil a adopté un plan de relance afin de remettre durablement cette structure au service du développement de l’agriculture et de l’économie nationale. Ce plan de restructuration est articulé autour de l’assainissement financier du Cnra. A ce titre, on peut mentionner que le gouvernement prévoit une contribution exceptionnelle de 3,171 milliards de Fcfa en 2018. Ce plan prend aussi la transformation du centre qui deviendra une société d’État à participation publique majoritaire. Ce plan prévu pour couvrir une période de cinq ans permettra de sécuriser notamment le patrimoine foncier du Cnra estimé à plus de vingt-sept mille hectares à ce jour, de restructurer son actionnariat, de valoriser ses chercheurs de même que les résultats des recherches effectuées par ce centre. Ainsi, d’une capacité d’autofinancement actuel de 1%, soit 133 millions de Fcfa en 2018, par exemple, le Cnra restructuré pourra générer plus de ressources propres estimées à 6,7 milliards de Fcfa par an. De sorte à afficher une capacité d’autofinancement de 46% d’ici à 2023.’’, a-t-il indiqué.

Il faut aussi souligner que la Côte d’Ivoire a rendu obligatoire l’enrichissement en micronutriment de la farine, l’huile et le sel pour prévenir certaines carences. Le gouvernement a également autorisé la création de l’Agence de promotion de l’inclusion financière (Apif). Cette nouvelle Agence a pour objectif, entre autres, ‘’d’adapter l’offre de service financière aux populations à faibles revenus, faciliter l’accès au financement, lutter efficacement contre la pauvreté’’, a expliqué le ministre. Elle permettra donc de lutter contre la pauvreté.

Lors de la séance des questions-réponses, le porte-parole du gouvernement a exhorté ceux des Ivoiriens qui ne sont pas encore inscrits sur la liste électorale à se rendre massivement dans les 10 500 centres d’enrôlement prévus pour l’opération de révision de la liste électorale.

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

IEPP DUEKOUE 1  / SEANCE DE FORMATION À L’IEPP BANGOLO 1

Publié

on

Ce Jeudi 18 Octobre 2018, M. l’inspecteur en chef Kone Bruno a été invité par son collegue de IEPP bangolo 1 M. Kande Daouda pour assister à la formation de ses enseignements de CP1 sur le renforcement des capacités en preaprentissage . Cette formation a été présidée par M. Le drenet-fp de Duekoue et animée par M. L’inspecteur Kande Daouda.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Source: SerCom

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Tengrela / Les cours perturbés par des transes de filles : La contagion a créé la panique générale dans le lycée

Publié

on

La contagion a créé la panique générale dans le lycée. La sirène a alors retenti à une heure inhabituelle. Personnels de l’administration, enseignants, éducateurs, élèves et parents d’élèves se sont tous retrouvés dans la cour.

Tengrela: Les cours perturbés par des transes de filles 

Des jeunes élèves filles, en transe, « touchées par des génies » ont semé la panique au sein du lycée moderne de Tengrela, perturbant les cours. Vendredi, à  8h, la voix aiguë et stridente d’une jeune fille fend l’air et l’atmosphère studieuse à l’étage du bâtiment abritant les classes de quatrième. Les éducateurs avertis, aident la jeune fille en question à descendre l’escalier. Mais à peine, sont-ils descendus qu’une autre élève tombe en transe avec les mêmes manifestations que la première. Les éducateurs submergés se font aider par des élèves. Mais bientôt, tout le monde est débordé puisqu’un autre cas se signale, et un quatrième, et encore un jusqu’à douze élèves filles.

La contagion a créé la panique générale dans le lycée. La sirène a alors retenti à une heure inhabituelle. Personnels de l’administration, enseignants, éducateurs, élèves et parents d’élèves se sont tous retrouvés dans la cour. Les filles ont été conduites à domicile car « ce n’est pas une affaire d’hôpital », avait laissé entendre un parent d’une victime. Pour prévenir d’autres cas similaires, l’administration a décidé de suspendre les cours pour toute la journée.

Des cas similaires avaient déjà été constatés les années antérieures mais c’est la première fois qu’un si grand nombre de filles tombaient ensemble en transe.

Source: AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Leadership jeunes: Le programme Yali Tour 2018 lancé

Publié

on

L’Association des alumnis du Programme Young african initiative de Côte d’Ivoire a organisé du 12 septembre au 10 octobre, l’édition 2018 du Yali Tour.

Le Yali-Ci est une caravane d’information et de formation sur le programme Mandela Washington Fellowship d’or young african leaders dans 5 villes. C’est un programme lancé depuis 2014 par l’ancien président américain Barack Obama en vue de sélectionner des jeunes de 25 à 35 ans qui font preuve de leadership dans leurs communautés respectives.

Pour cette édition, ce sont 700 jeunes qui seront sélectionnés dans 49 pays africains pour une formation de 6 semaines aux États-Unis d’Amérique. Ils seront placés dans les 40 plus prestigieuses universités américaines dans les catégories « Service public », « Business et entrepreneuriat » et « Leadership civique » de mi-juin à juillet.

Durant ce programme, ils pourront suivre les cours de leadership. Au cours de ce séjour, les jeunes sélectionnés auront droit au retour à des opportunités de réseautage et de développement personnel, ainsi que des financements de projet dans leurs pays respectifs.

Au cours de la cérémonie de lancement, Bazoumana Coulibaly, président de l’association, a félicité les participants à ce programme Yali pour leur engagement pour la cause de leurs communautés et des personnes en Côte d’Ivoire. Aussi a-t-il remercié les partenaires  dans toutes villes visitées (Abidjan, Tiassalé, Bouaké, Daloa et Yamoussoukro).

Yali-Ci est une association apolitique qui rassemble tous les anciens boursiers alumnis du Programme Yali dont le Mandela Washington Fellowship aux États-Unis et les régionales à Accra, Dakar et Lagos. C’est un réseau de 200 membres.

E. Y.
Infos: une correspondance particulière

Source: Fratmat

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 680 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE