Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

Célébration de la journée internationale de la famille : La Ministre Mariatou Koné aux parents. « L’éducation de nos enfants doit se faire au sein de la cellule familiale et non dans la rue »

Publié

on

L’édition 2018 de la journée internationale de la famille a été célébrée ce mardi 15 Mai dans la commune d’Abobo autour du thème : « L’enfant au cœur des familles ». Professeur Mariatou Koné Ministre en charge de la Famille et de la Protection de l’Enfant avait à ses côtés plusieurs personnalités notamment le Ministre de l’intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité, la vice présidente de l’assemblée nationale Jeanne Peuhmond, par ailleurs député d’Abobo.
Cette cérémonie a également enregistré la présence des représentants de plusieurs ministères, des membres de la commission nationale de la famille, des représentants des missions diplomatiques accréditées en Côte d’ivoire ainsi que plusieurs organisations de la société civile.
Cette célébration a pour but d’attirer l’attention des communautés sur le rôle de la famille dans la construction des nations, la consolidation de la paix et la sécurité individuelle et collective. Il s’agit également d’identifier les difficultés des familles en vue d’envisager les solutions adéquates.
La commémoration de cette journée est aussi l’occasion pour les familles de s’auto-évaluer, pour une prise de conscience effective de toutes leurs responsabilités face au devenir de chaque enfant, de chaque Ivoirienne et de chaque Ivoirien.
, il était question au cours de la célébration de l’édition de cette année, de magnifier au niveau national, la famille institution incontournable du développement humain.
La journée internationale de la famille qui rime aussi avec solidarité et partage a permis à plusieurs familles économiquement faibles de recevoir des kits alimentaires gracieusement offerts par le Gouvernement.
La Ministre Mariatou Koné a saisi cette tribune pour attirer l’attention des parents relativement à l’éducation de leurs enfants. « La famille en Côte d’Ivoire fait face à plusieurs défis parmi lesquels figurent en bonne place l’éducation et la protection de l’enfant. Face au manque de repères sociaux ou familiaux, les enfants sont de plus en plus livrés à eux même, entrainés sur des chemins qui menacent leur propre existence et hypothèquent leur avenir. La violence faite aux enfant, le phénomène des enfants en rupture sociale, la cybercriminalité, l’incivisme sont des conséquences caractérisées par une véritable démission des parents » a-t-elle regretté.
C’est pourquoi la première responsable en charge de la Protection de l’Enfant invite-t-elle les parents à plus de responsabilité. « L’éducation de nos enfants doit se faire au sein de la cellule familiale et non dans la rue. L’Etat fait sa part mais il vous appartient vous les familles de faire également votre part. Conjuguons nos efforts afin que les familles ivoiriennes redeviennent le premier lieu de sécurité pour nos enfants » a-t-elle exhorté.
Cette cérémonie qui a tenu le pari de la mobilisation a permis de présenter à l’assistance au couple Yara, lauréat de l’édition 2017 du concours national de la famille modèle édition 2017.
La Journée internationale de la famille a été instituée par l’Assemblée Générale des Nations-Unies, dans sa résolution 47/237 du 20 septembre 1993

SOURCE : Ministeres

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Concours d’entrée à l’Infas: Les dates de composition changées

Publié

on

Les candidats inscrits aux différents concours de l’Infas (Institut national de formation des agents de santé) ne composeront pas aux dates initialement indiquées compte tenue des élections municipales et régionales qui se dérouleront le 13 octobre 2018 en Côte d’Ivoire.

A travers un communiqué dont nous avons reçu copie, le mercredi 19 septembre 2018, la direction de l’Infas (Institut national de formation des agents de santé) a pris de nouvelles dispositions quant aux dates indiquées des examens de concours d’entrée à cette école médicale.

Ces examens prévus à la même période et dans les mêmes espaces (écoles) des élections municipales et régionales en Côte d’Ivoire, ont été rapprochées. Les candidats à ses différents concours d’entrée à l’Infas devront se référer aux nouvelles dates indiquées par ladite direction.

Source: Abidjan.net

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Emploi des jeunes et autonomisation des femmes – La CAPEC engage la réflexion sur les modèles d’affaires inclusifs en Afrique de l’Ouest

Publié

on

La Cellule d’analyse de politiques économiques du Cires (CAPEC) organise les 20 et 21 septembre 2018 à la Maison de l’Entreprise à Abidjan une conférence internationale sur « la Pratique de nouveaux modèles d’affaires en Afrique de l’Ouest». Celle-ci se tient en collaboration avec le Laboratoire d’analyse quantitative appliquée au développement Sahel (LAQAD-S) de l’Université Ouaga 2 du Burkina Faso et l’Institut kényan de recherche et d’analyse des politiques Publiques (KIPPRA), avec l’appui du Centre de Recherches pour le Développement International (CRDI). L’objectif, c’est de créer un cadre de partage d’expériences et d’engagement des parties prenantes pour les nouveaux modèles d’affaires en Afrique de l’Ouest, en mettant l’accent sur leur contribution à l’emploi des jeunes et à l’autonomisation des femmes et ainsi que leur rôle dans la réduction de la pauvreté des sous-groupes de populations vulnérables.

Au cours des travaux, les experts discuteront des options de politiques pour encourager l’adoption de modèles d’affaires inclusifs en Afrique de l’Ouest, après avoir dressé un état des lieux de la pratique et de la dynamique des modèles d’affaires dans la sous région, à la lumière des défis liés à leur pratique. Il est envisagé par ailleurs de créer une plate-forme pour le partage d’expériences et d’engagement entre les décideurs, le secteur privé, les chercheurs et les bénéficiaires finaux des modèles d’affaires inclusifs en Afrique de l’Ouest.

… suite de l’article sur Autre presse

 

Source: Minutes Eco

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Recherche et innovation: Dr Tano Konan Dominique vainqueur du concours ‘’Falling Walls Lab’’ 2018

Publié

on

Le vainqueur a reçu une enveloppe de 150 000 F Cfa + un diplôme de participation et bénéficie d’un voyage en Allemagne où il ira représenter la Côte d’Ivoire au Concours mondial qui aura lieu le 9 novembre 2018. Une centaine de pays y participent.

Recherche et innovation: Dr Tano Konan Dominique vainqueur du concours ‘’Falling Walls Lab’’ 2018

Dr Tano Konan Dominique, chercheur à l’Institut national d’hygiène publique (Inph)  d’Adjamé, spécialité parasitologie, a été déclaré grand vainqueur de la finale au niveau national de la deuxième édition du concours « Falling Walls Lab », avec son projet « Briser les murs de la résistance du palu et de l’inefficacité des traitements anti-palu ». C’était le mardi 18 septembre 2018, à l’Institut Goethe d’Abidjan-Cocody.

Il a devancé N’Dri Kan Alban qui a travaillé sur le thème « Briser les murs de la déficience énergétique » (classé 2ème) et Koto Brou Adjoua Françoise pour son projet « Briser les murs de l’agriculture » (3ème place).

Le vainqueur a reçu une enveloppe de 150 000 F Cfa + un diplôme de participation et bénéficie d’un voyage en Allemagne où il ira représenter la Côte d’Ivoire au Concours mondial qui aura lieu le 9 novembre 2018. Une centaine de pays y participent.

Magloire N’Dehi, représentant la Fondation Friedrich Naumann qui organise le concours au niveau d’Abidjan, explique qu’ « ils étaient une centaine de candidats au départ, 22 ont été retenus pour la 1/2 finale, à l’issue de laquelle 9 ont été sélectionnés pour la finale nationale ».

Sigurd Jennerjahn, représentant l’Office allemand d’échanges en Côte d’Ivoire, a salué la parfaite organisation dudit concours avant de souhaiter plus de participants l’année prochaine.

Quant au Pr Aké Séverin, représentant l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, il s’est félicité de ce programme qui permet de valoriser les travaux des jeunes chercheurs et inventeurs dont les travaux qui ont du mal à trouver des financements.

E. Y.

Source: Fratmat

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 677 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE