Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

Célébration de la journée internationale de la famille : La Ministre Mariatou Koné aux parents. « L’éducation de nos enfants doit se faire au sein de la cellule familiale et non dans la rue »

Publié

on

L’édition 2018 de la journée internationale de la famille a été célébrée ce mardi 15 Mai dans la commune d’Abobo autour du thème : « L’enfant au cœur des familles ». Professeur Mariatou Koné Ministre en charge de la Famille et de la Protection de l’Enfant avait à ses côtés plusieurs personnalités notamment le Ministre de l’intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité, la vice présidente de l’assemblée nationale Jeanne Peuhmond, par ailleurs député d’Abobo.
Cette cérémonie a également enregistré la présence des représentants de plusieurs ministères, des membres de la commission nationale de la famille, des représentants des missions diplomatiques accréditées en Côte d’ivoire ainsi que plusieurs organisations de la société civile.
Cette célébration a pour but d’attirer l’attention des communautés sur le rôle de la famille dans la construction des nations, la consolidation de la paix et la sécurité individuelle et collective. Il s’agit également d’identifier les difficultés des familles en vue d’envisager les solutions adéquates.
La commémoration de cette journée est aussi l’occasion pour les familles de s’auto-évaluer, pour une prise de conscience effective de toutes leurs responsabilités face au devenir de chaque enfant, de chaque Ivoirienne et de chaque Ivoirien.
, il était question au cours de la célébration de l’édition de cette année, de magnifier au niveau national, la famille institution incontournable du développement humain.
La journée internationale de la famille qui rime aussi avec solidarité et partage a permis à plusieurs familles économiquement faibles de recevoir des kits alimentaires gracieusement offerts par le Gouvernement.
La Ministre Mariatou Koné a saisi cette tribune pour attirer l’attention des parents relativement à l’éducation de leurs enfants. « La famille en Côte d’Ivoire fait face à plusieurs défis parmi lesquels figurent en bonne place l’éducation et la protection de l’enfant. Face au manque de repères sociaux ou familiaux, les enfants sont de plus en plus livrés à eux même, entrainés sur des chemins qui menacent leur propre existence et hypothèquent leur avenir. La violence faite aux enfant, le phénomène des enfants en rupture sociale, la cybercriminalité, l’incivisme sont des conséquences caractérisées par une véritable démission des parents » a-t-elle regretté.
C’est pourquoi la première responsable en charge de la Protection de l’Enfant invite-t-elle les parents à plus de responsabilité. « L’éducation de nos enfants doit se faire au sein de la cellule familiale et non dans la rue. L’Etat fait sa part mais il vous appartient vous les familles de faire également votre part. Conjuguons nos efforts afin que les familles ivoiriennes redeviennent le premier lieu de sécurité pour nos enfants » a-t-elle exhorté.
Cette cérémonie qui a tenu le pari de la mobilisation a permis de présenter à l’assistance au couple Yara, lauréat de l’édition 2017 du concours national de la famille modèle édition 2017.
La Journée internationale de la famille a été instituée par l’Assemblée Générale des Nations-Unies, dans sa résolution 47/237 du 20 septembre 1993

SOURCE : Ministeres

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Madame Kandia Camara, a reçu en audience ce mercredi 20 mars 2019 ,Jean Philippe Kaboré .

Publié

on

La Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Madame Kandia Camara, a reçu en audience ce mercredi 20 mars 2019 ,Jean Philippe Kaboré .

SOURCE : (SCDA/MENETFP)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Renforcement de capacité : Les directeurs de communication des ministères en formation

Publié

on

A l’initiative du ministère de la Communication et des Médias, en partenariat avec l’ambassade des États-Unis, plus d’une cinquantaine de directeurs de communications des ministères et institutions de l’Etat sont réunis depuis jeudi pour deux jours, en séminaire de formation à Ivotel Plateau.
Cette session qui prend fin vendredi vise à permettre aux participants de communiquer efficacement, afin de mieux informer les populations sur les programmes étatiques et de susciter leur adhésion.

« Nous vivons dans un monde globalisé caractérisé par l’ouverture des frontières et le partage des valeurs. L’avènement de l’internet et des réseaux sociaux constitue le conducteur de cette révolution (…) que nous avons l’obligation d’intégrer dans nos modes de gouvernance », a indiqué le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, dans son mot d’ouverture.

Cette session, selon les organisateurs, consiste au partage des expériences des participants et au renforcement de leurs capacités en matière de gestion, de diffusion et d’interaction de l’information gouvernementale et institutionnelle.
Pour Daniel Langenkamp, conseiller de presse et des affaires culturelles de l’Ambassade des Etats-Unis, dans le « nouveau monde » actuel, il convient de changer, d’être plus agile, pro actif et de travailler pour arrêter les informations fausses qui sont diffusées sur internet. La formation comprend en plus de la phase théorique, des exercices pratiques pour outiller de manière efficace ceux qui ont la charge de la communication dans les ministères et institutions étatiques.
Il est aussi prévu la mise sur pied d’une plate forme des communicants pour mieux coordonner le travail entre les différents services de communication.

SOURCE: (news.abidjan.net)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire : Actes de violences dans les écoles, deux individus appréhendés par la FESCI et mis à la disposition de la police

Publié

on

Lagrève Rechercher grève des enseignants qui paralyse tout le secteur éducatif semble être une aubaine pour des individus de s’attaquer aux établissements scolaires.

Des actes deviolences Rechercher violences ont été perpétrés jeudi dans les collèges Jules Ferry et Etienne, André Malraux .

Desbadauds Rechercher badauds qui n’ont rien à voir avec l’école se sont introduits dans ces établissements pour déloger les élèves et vandalisés les bureaux.

Deux des « assaillants » ont été appréhendés par les éléments de la Fédération Estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) section Riviera 2, alertés sur les leiux pour rétablir l’ordre.

Ils ont été mis à la disposition des services de police, comme l’assure le puissant syndicat estudiantin.

SOURCE: (koaci.com)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 7 771 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS