Connecte-toi avec nous

BOURSES D'ETUDES

Bourses de mobilité – Formation à la recherche pour jeunes économistes francophones

Publié

on

Dans le cadre de son objectif qui consiste à contribuer à la structuration de la recherche et à encourager la relève scientifique en Afrique francophone, l’OFE a initié, en étroite collaboration avec l’Agence universitaire de la Francophonie, le programme Formation à la recherche pour jeunes économistes francophones (FORJE).

Ce programme consiste à financer des séjours de recherche de trois à quatre mois à l’international au profit de jeunes doctorants et postdoctorants dont les intérêts en recherche s’arriment avec les axes prioritaires de l’OFE. Ces séjours donnent à de jeunes francophones l’occasion d’apprendre à mieux connaître le monde de la recherche universitaire, leur permettant ainsi de consolider leurs connaissances dans leur domaine de la recherche, de faire partie d’un réseau de chercheurs internationaux et d’établir des collaborations en recherche avec d’autres jeunes et avec des chercheurs aguerris.

Les participants bénéficient d’une bourse de mobilité applicable aux frais de transport, d’assurances et de séjour. Cette bourse se décline comme suit :

  • Billet d’avion aller-retour en classe économique entre le pays de résidence du boursier et le pays de séjour
  • Assurance voyage de base
  • Allocation forfaitaire applicable aux frais d’installation dans le pays de séjour, aux frais de visa et aux frais de transport (montant variable en fonction du pays de séjour)
  • Allocation mensuelle de subsistance (montant variable en fonction du pays de séjour)

Le programme FORJE est réalisé grace à un partenariat avec des universités africaines francophones. Quinze jeunes Africains francophones ont participé à l’édition 2018. Ils ont séjourné dans cinq universités situées au Bénin, Cameroun, Maroc, République démocratique du Congo et Tunisie (https://ofe.umontreal.ca/activites/programmes-de-stages/).

À l’instar de l’édition 2018, les séjours de 2019 auront lieu dans de universités africaines francophones et dureront de trois à quatre mois.

Les jeunes chercheurs qui souhaitent participer à l’édition 2019 du programme FORJE doivent soumettre leur dossier de candidature avant le 31 mai 2019.

SOURCE: (maboussole.net)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BOURSES D'ETUDES

Bénéficier D’une Bourses D’étude Au Canada

Publié

on

Afin de répondre aux besoins éducatifs de tout jeunes et de tout adultes voulant poursuivre les études universitaire par un visa étudiant, la Commission Fédérale des Bourses pour Étudiants Étrangers (CFBE) accompagne l’Unesco en lançant de part le monde entier sans distinction de race, de nationalité et ni de sexe 400 BOURSES UNESCO à l’endroit des étudiants ou cadres voulant continuer leurs études. Pour avoir le formulaire d’inscription et les pièces à fournir pour participer à ce programme de recrutement, il vous suffira d’envoyer par mail vos coordonnées (nom, prénoms, profession, pays, téléphone) à l’adresse du secrétariat de la direction du programme BOURSES UNESCO à direction.programme.unesco.gouv.ca@dr.com
Le Coordonnateur du Programme BOURSES UNESCO
——————————————-
PROGRAMME BOURSES D’ÉTUDES 2019-2020
600, rue de La Gauchetière Ouest, Montréal, Québec H3B 4L2
Tél.: +16072470981
E-mail: direction.programme.unesco.gouv.ca@dr.com

SOURCE: (BourseDetudeUnescoCanadaQuebec)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

BOURSES D'ETUDES

Université internationale de Grand-Bassam / 44 étudiants reçoivent le Bachelor

Publié

on

L’Université internationale de Grand-Bassam (Uigb) a organisé le 5 juillet, au Palais de la culture à Treichville, sa 5e cérémonie de remise de diplômes.

Ce sont au total 44 étudiants désormais titulaires du Bachelor, qui se sont officiellement vu remettre le précieux sésame. Cette cérémonie marque le couronnement d’au moins 4 années d’études pour ces étudiants inscrits en sciences politiques, sciences administratives et en mathématiques.

23 garçons et 21 jeunes filles composent cette 5e promotion. Ils ont pour parrain Jean-Marie Ackah. Le président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci) a demandé à ses filleuls de prendre conscience qu’ils font partie de l’élite de demain.

Pour y parvenir, il leur a demandé, entre autres, de s’attacher aux valeurs et de ne jamais abdiquer dans l’effort. Il a par ailleurs salué les énormes progrès que l’Université de Grand- Bassam a accomplis depuis sa création en 2007. En passant, a-t-il fait remarquer, d’une promotion de 8 étudiants à plus de 800 aujourd’hui.

Quant au président de l’université, le Professeur Saliou Touré, il a réitéré son ambition de faire de l’Uigb un centre régional d’excellence pour l’enseignement supérieur.

Dans cette optique, il a annoncé la construction, à l’horizon 2025, d’un nouveau campus à Grand-Bassam. Il a expliqué qu’aucune ambition n’est trop grande pour cette université qui se donne pour mission, la formation de leaders pour l’Afrique.

Soulignons que l’établissement existe depuis 2007, cependant la réalisation du Bachelor n’y est possible que depuis 2015.

SOURCE: (fratmat.info)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

BOURSES D'ETUDES

Le gouvernement a-t-il retiré la bourse à des étudiants ivoiriens en Inde et au Maroc ?

Publié

on

ne vingtaine d’étudiants ivoiriens boursiers de l’Etat en Inde au Maroc depuis les années académiques 2015-2016 pour certains et 2016-2017 pour d’autres sont inquiets pour leur avenir.

Selon ces derniers, le gouvernement aurait l’intention de leur retiré leur bourse pour certains et la mutation de la bourse en secours financier pour d’autres en plein cours de formation sans aucune raison valable.

« Vous imaginez certainement les retombées de cette mesure. Nous serons passibles de toutes sanctions judiciaires et pénales et là sans aborder même l’hostilité dont fait montre les indiens à l’encontre des africains pour ne citer que ceux-là », a confié leur porte-parole à KOACI via Internet.

Ils disent avoir entrepris toutes les démarches pacifiques auprès des autorités sans aucune satisfaction.

« La dernière action en date remonte à un mois où lors d’une audience avec l’ambassadeur, il a promis nous revenir avec une réponse satisfaisante. Malheureusement jusque-là aucune nouvelle de l’ambassade. La Direction de l’Orientation et des Bourses est également inactive. Nous sommes sous la pression de l’école et des bailleurs qui réclament incessamment leurs dus », déplorent les étudiants, avant de lancer un appel pressant au gouvernement afin de trouver une solution à la situation qu’ils vivent depuis New Delhi et Rabbat.

SOURCE: (koaci.com)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 949 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook & TWEETER

SUIVEZ-NOUS SUR TWEETER

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDO

Show Buttons
Hide Buttons