Connecte-toi avec nous

EMPLOI & JEUNESSE

Bouaké, Emploi Jeunes, démarrage du projet de renforcement des capacités de 600 adolescents et jeunes.

Publié

on

Quatre-vingt (90) jeunes ont entamé le projet de renforcement des capacités des adolescents et jeunes sur différentes thématiques visant la réinsertion sociale, civique et communautaire.

La première vague composée de 90 jeunes et adolescents de 10 à 24 ans non scolarisés ou déscolarisés de Bouaké prennent part, depuis ce mercredi 11 avril 2018, à l’auberge de la direction régionale du ministère de la promotion de la jeunesse, de l’emploi des jeunes et du service civique de Bouaké, au projet intitulé « projet de renforcement des capacités des adolescents et jeunes sur différentes thématiques visant la réinsertion sociale, civique et communautaire ».

Initié par le ministère de la promotion de la jeunesse, de l’emploi des jeunes et du service civique ( MPJEJSC) du ministre Sidi Tiémoko Touré et par l’UNICEF, ce projet vise aux dires de la directrice régionale du MPJEJSC de Gbêkê, Bamba Fatoumata, à « contribuer, à assurer le renforcement des capacités tde prise en charge, des jeunes et Adolescents les plus vulnérables dans les régions du Nord, de l’ouest et Abidjan sur les compétences de vie afin de réduire le risque de passage d’adolescents et jeunes vulnérables vers la délinquance, la criminalité ou le risque de recrutement des jeunes par des groupes et organismes qui se prêtent à des actes violents par la mise en place de programmes ciblés de resocialisation et des mesures d’accompagnement communautaires », a longuement expliqué la représentante de Sidi Touré, Fatoumata Bamba.

Notons que ce sont quatre thématiques assurées par des spécialistes de domaines, qui seront abordées au cours des quatre journées de formation par groupe. Il s’agit de l’éducation à la santé ; éducation à la paix ; éducation civique et l’éducation à l’environnement.

Ainsi, dans chaque groupe de 30 jeunes, ce sont 14 filles et 16 garçons qui sont pris en compte dans ce programme. Pour la  région de Gbêkê, ce sont 600 jeunes qui devront être formés au cours de l’exécution du projet.

SOURCE : KOACI.COM

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EMPLOI & JEUNESSE

« Coup de Boost » : Cinq entrepreneurs ivoiriens recevront un financement pour leur projet.

Publié

on

Le dimanche 22 avril 2018 au sein du Sofitel Hôtel Ivoire (Cocody), dix jeunes entrepreneurs étaient en compétition, dans le cadre du programme « Coup de Boost » initié par le Président directeur général de « Voodoo Group », M. Fabrice Sawegnon.

En effet, « Coup de Boost » se veut un programme d’accompagnement permettant aux jeunes de se lancer dans l’entreprenariat, ou encore, aider les petits business à se lancer, à s’étendre ou à développer leur activité. Selon les organisateurs, dès le lancement de ce programme, ce sont 283 projets qui ont été enregistrés et après la phase de présélection, seulement les dix meilleurs ont été retenus.

Face à un jury de qualité composé de l’écrivaine et bloggeuse, Yehni Djidi, de la fondatrice d’Ayana Webzine, Amie Kouamé, du Directeur général de SAPLED, Désiré Gabala, du Directeur général adjoint de LIFE TV, Abou Coulibaly et du Sous-directeur des Programmes UNESCO Coordinateur Projets jeunes, M. Léon Rivière, les dix candidats se sont succédé tour à tour sur la scène pour défendre leurs projets. Après délibération du jury sur la base de plusieurs critères de notation, quatre projets ont été retenu, notamment ceux d’Etrin-Ehoussou Kouassi Pli qui porte sur l’exploitation d’un réseau de stations de recharge solaire pour téléphone mobile en mode franchise, Brou Yao Serge Anicet pour son projet sur la création d’une entreprise de transformation de déchets plastiques en pavés devant servir à la réhabilitation des voiries secondaires, Maatchi Audrey, la seule femme candidate, dont le projet porte sur la valorisation de tronc de banane pour la production de sacs biodégradables en Côte d’Ivoire et enfin, Zoh Kevin, qui est une personne en situation de handicap, qui a reçu le prix spécial du jury pour son projet d’appui à l’élevage de poulet de chair. Quant au cinquième projet retenu, le vote du public a permis de retenir Kumasi Rodrigue Tanguy avec son projet de Geotracker pour enfants. Ses cinq lauréats bénéficieront de financement pour la réalisation de leurs projets et d’un suivi adéquat, selon M. Sawegnon.

Par ailleurs, une vingtaine de jeunes exerçant de petits métiers dans la commune du Plateau, ont reçu chacun de la part du PDG de Voodoo, une enveloppe de 100 000 franc CFA, en vue de booster davantage leurs activités.

SOURCE : Educarriere

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

EMPLOI & JEUNESSE

L’Agence emploi jeunes procède au lancement des programmes de mise en stage 2018.

Publié

on

L’Agence emploi jeunes a procédé lundi sous l’égide du ministère  de la promotion  de la jeunesse, de l’emploi et du service civique, au lancement des programmes de mise en stage 2018 notamment le programme d’aide à l’embauche (PAE),  le programme  emploi  jeunes  et développement des compétences (PEJEDEC) et le programme national  de stage jeunes (PNS) au profit des jeunes diplômés dont l’âge est compris entre 18 et 40 ans en vue de leur permettre de valider leurs diplômes et d’acquérir une expérience professionnelle.

Selon le directeur de cabinet du ministère de la promotion de la jeunesse, de l’emploi et du service civique, Nazery  Coulibaly, pour l’année 2018,  il est prévu de mettre en œuvre des stages écoles au profit de 3500 étudiants et des stages pré-emploi en faveur de 4262 diplômés avec 30 % de femmes au moins sur tout le territoire national.

Pour lui, l’évaluation de l’impact du programme de stage, dans son volet  stage de pré-emploi, mis en œuvre de juin 2015 à juillet 2017, a montré que 82% des bénéficiaires ont réussi leur insertion  professionnelle en CDD ou en CDI dans l’entreprise hôte ou dans d’autres entreprises.

Tout en encourageant les partenaires à continuer dans le sens de l’approfondissement et du développement du programme de stage, il a appelé les jeunes à saisir ces opportunités qui leurs sont offertes mais surtout  les a exhorté à leur sens de responsabilité et à leur amour  du travail parce que  selon lui, ce sont ces qualités personnelles et  professionnelles qui affecteront  la décision de recrutement du chef d’entreprise au terme du stage.

L’agence nationale  pour l’insertion et l’emploi des jeunes dénommée «agence emploi jeunes» a été mise en place  pour répondre à la nécessité d’apporter  un coup d’accélérateur aux initiatives gouvernementales en faveur de l’emploi des jeunes. Sa  mission est de concevoir  et de mettre en œuvre une gamme variée d’approche d’insertion  professionnelle.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

EMPLOI & JEUNESSE

Salon Emploi Jeune 2018 : Brassivoire a présenté ses engagements en faveur de l’emploi jeune en Côte d’Ivoire.

Publié

on

Du 10 au 13 avril 2018, Abidjan a accueilli, la 3è édition de la semaine nationale de l’emploi. Un cadre idéal qui a permis la rencontre entre les jeunes demandeurs d’emplois, les employeurs, les jeunes entrepreneurs, les partenaires de l’insertion professionnelle et les entreprises, dont notamment Brassivoire, qui reste un acteur résolument engagé en faveur de l’emploi des jeunes.

Saisissant cette opportunité, l’entreprise de bière dont 49% de ses salariés à moins de 35 ans, a présenté son engagement à accompagner l’employabilité et à mettre un point d’honneur à l’insertion professionnelle des jeunes. D’ailleurs, son partenariat avec le Ministèrede la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique, en est une preuve clair, au travers du Programme d’Aide à l’Embauche (PAE), qui a permis de recruter depuis 2017, 37stagiaires auxiliaires commerciaux, représentant 25% de femmes et 75 % d’hommes.

En outre, Brassivoire, au regard du thème de cette année « L’agriculture, secteur d’avenir pour l’emploi et l’entreprenariat des jeunes », a partagé son expérience dans le domaine agricole à travers son projet « Korhogo Rice Sector Performance Improvement », d’une durée de 3 ans, tourné vers la formation de 3 000 producteurs de riz aux bonnes pratiques agricoles respectueuses de l’environnement.

Par ailleurs, le forum des jeunes agripreneurs (AYAF) a également porté la réflexion sur les nouveaux métiers de l’agriculture capables d’absorber une bonne frange de jeunes en quête d’emploi. Le concours Agri-pitch mettant en compétition des porteurs de projets innovants dans le domaine de l’agriculture a été remporté par le jeune ingénieur agronome ivoirien, Karim Aboubacar.

SOURCE : Educarriere

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 524 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

ACTUALITÉ EDUCATIVE EN CONTINU