Connecte-toi avec nous

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Bilan de la 1ere journée de la grève de protestation dans les universités et grandes école publiques de Côte d’Ivoire.

Publié

on

Universités Péléfo Gbon Coulybaly (UPGC) de Korhogo 97,33% Quatre (4) camarades n’ont pas respecté le mot d’ordre :

Linguistique, Biologie, Anglais

Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké 100% Aucun enseignement programmé ne s’est déroulé

Université Jean Lorougnon Guédé UJLog) de Daloa. 100% Aucun enseignement programmé ne s’est déroulé

Université Félix Houphouët Boigny (UFHB) de Cocody. 30,33% Environ une cinquante (50) camarades ont signifié et montré leur solidarité malgré la contre campagne de la section.

Université Nangui Abrogoua (UNA) d’Abobo-Adjamé 100% Aucun enseignement programmé ne s’est déroulé

Ecole Normale Supérieure (ENS) d’Abidjan. 99,33% Un (1) camarade de la section Physique-chimie/Sciences et Technologie n’a pas observé le mot d’ordre et a fait cours malgré la sensibilisation.

Institut Polytechnique FHB (INPHB) de Yamoussoukro. 91,20%

Au total, on a dénombré onze (11) camarades qui n’ont pas observé le mot d’ordre de grève. La plupart des enseignements l’institut sont achevés.

Le Bureau Exécutif National de la Coordination Nationale des Enseignants du supérieur et des Chercheurs (BEN-CNEC) félicite vivement tous les Enseignants-Chercheurs et les Chercheurs pour la grande mobilisation et la grande détermination de ce lundi 12 mars 2018.

Les Enseignants-Chercheurs et les Chercheurs démontrent, ainsi, par cette grève largement suivi, que l’intelligentsia ivoirienne n’acceptera jamais que les libertés syndicales, consacrées par la constitution du 16 novembre 2016, soient bafouées par les Présidents d’Universités ou Directeurs Généraux de Grandes Ecoles.

Le BEN-CNEC invite tous les Enseignants-chercheurs et les Chercheurs à maintenir la mobilisation et la détermination pour la journée de demain mardi 13 mars 2018.

NB. Les camarades de Korhogo sereins ont montré leur maturité devant le déploiement des Forces de sécurité sur le campus (voir les images en PJ)

SOURCE : CNEC

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Des fonctionnaires du MESRS formés au processus de passation des marchés publics

Publié

on

Des directeurs des affaires financières (DAF) du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESRS) et leurs collaborateurs participent depuis lundi, à Yamoussoukro, à un séminaire de formation au processus de passation des marchés publics en vue d’une gestion optimale des dotations budgétaires.

L’atelier de renforcement de capacités est initié par la direction des Finances et du programme du MESRS, en collaboration avec la direction des Marchés publics (DMP). Participent  à la formation, les DAF des établissements publics nationaux (EPN) sous tutelle, des comptables des directions centrales et des administrateurs de crédits.

Le directeur des Finances et du patrimoine, Doumbia Ibrahim, a indiqué que de façon récurrente, le taux d’absorption des crédits d’investissement n’atteint pas un niveau satisfaisant et les investissements qui constituent 70 % du budget sont totalement en contradiction avec les « inextinguibles et immenses » besoins des structures comme si les dotations étaient surestimées.

En sollicitant la DMP pour cette formation, les acteurs des marchés du département ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique veulent se donner les moyens pour atteindre, à brève échéance, les objectifs à eux fixés.

Doumbia Ibrahim a souligné qu’il s’agit également d’harmoniser les dossiers d’appel d’offres (DAO) pour gagner du temps et d’assimiler la réforme des marchés publics en cours, pour une gestion efficace et une absorption « parfaite » des crédits budgétaires.

Le directeur des Marchés publics, Youl Sansan, a salué les efforts du MESRS en matière de délai dans la passation des marchés publics en passant de 138,2 jours en 2017 à 94,5 jours au premier trimestre 2018 et surtout des performances en matière de procédure simplifiée.

Il a salué la volonté du MESRS à renforcer la capacité des acteurs des marchés publics, gage d’efficacité et d’efficience dans la gestion des finances publiques.

Le directeur de cabinet, Assane Thiam, représentant le MESRS,  a encouragé les participants à saisir l’opportunité pour corriger toutes les défaillances et à consolider davantage leurs connaissances afin de réduire de façon substantielle les pertes de crédits alloués au MESRS.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

CALENDRIER EXAMEN BTS 2018

Publié

on

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

CONCOURS DIRECTS INFAS 2018 / Calendrier des activités

Publié

on

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 558 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDOMADAIRE EDUCATIVE