Connecte-toi avec nous

ACTUALITE INTERNATIONALE

Bénin / Enseignement supérieur : L’exclusivité des formations régaliennes assurées désormais par l’Etat

Publié

on

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (Mesrs), Marie Odile Attanasso a, au cours d’une séance tenue le jeudi 24 mai 2018 échangé avec les acteurs de l’enseignement supérieur sur les réformes touchant le système d’enseignement publique.

La transformation de l’enseignement supérieur au Bénin par les réformes se poursuit à l’ère du Nouveau Départ. Ainsi, au nombre des réformes évoquées par le ministre Attanasso aux acteurs universitaires figurent entre autres, la mise en place d’une plateforme d’orientation en amont pour améliorer le système de sélection des bacheliers et d’une plateforme nationale pour une meilleure gestion des publications universitaires. De ce fait, les universités publiques seront désormais gérées par des conseils d’administration et les organisations estudiantines devront, pour se faire entendre avoir une représentation au plan national. A cela s’ajoute non seulement l’harmonisation des offres et coût de formation des universités publiques mais aussi, la création prochaine de deux institutions que sont l’Agence béninoise pour l’assurance de la qualité de l’enseignement supérieur et l’Agence béninoise pour la recherche et l’innovation. Mieux, l’exclusivité des formations régaliennes reviennent à l’Etat.

Selon le ministre Attanasso, ces réformes qui s’inscrivent dans le Programme d’action du gouvernement au titre du pilier 2 de la stratégie 5, concourent à la mise en place d’un enseignement supérieur de qualité car, elle entend faire de l’éducation un facteur de choix pour la croissance économique. « Ce ne sont pas des solutions toutes faites que nous apportons. Ce sont des réflexions qui sont soumises à appréciation et pour lesquelles nous allons associer divers acteurs, afin que nos universités fassent un pas significatif dans l’univers des universités africaines à travers la qualité des enseignements et le mode de gestion », a déclaré Marie Odile Attanasso, ministre de l’enseignement supérieur.

SOURCE : Nord Sud

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE INTERNATIONALE

Résultats du BTS session 2018 sont disponibles / Consulter votre résultat.

Publié

on

Veuillez consulter votre Résultats du BTS session 2018 sont disponibles / Consulter votre résultat.
COMMUNIQUE RELATIF AU BTS 2018 / LES RÉSULTATS DU BTS SONT DISPONIBLES

 



Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

Lycée moderne de Bouna / Escale d’un bibliobus de la Fondation Children of africa à Bouna

Publié

on

Un bibliobus de la Fondation Children of Africa a fait une escale, samedi, au lycée moderne de Bouna pour conduire une séance de lecture-découverte.

La venue du bibliobus à Bouna est initiative de l’ONG Hessed Côte d’Ivoire et du conseil municipal de Bouna, en collaboration avec la Fondation Children of Africa. L’initiative vise à susciter l’éveil et le goût de la lecture chez les élèves.

Le proviseur du lycée moderne de Bouna, Diarra Abiba, s’est réjoui de la tenue de cette activité dans son établissement, et a remercié l’ONG Hessed. Il a invité sa présidente Koblan-Huberson Patricia à davantage œuvrer pour le rayonnement de l’Education, dans le Bounkani.

La présence de ce bibliobus dans la région du Bounkani remonte à septembre. Et depuis cette date, plusieurs localités de la région ont été visitées. Le bus contient 3000 livres et reste un cadre d’apprentissage, de découverte et de divertissement destiné aux jeunes lecteurs.

La prochaine escale du bibliobus est l’école primaire publique (EPP) Bouna 1.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

Côte d’Ivoire / Une feuille de route remise aux encadreurs des clubs des élèves amis de la Chine

Publié

on

Le président du Réseau des enseignants ivoiriens amis de la Chine (REIAC), Christ Henri Aymet Yoro Loua, a remis mercredi à Abidjan, une feuille de route aux encadreurs de ces clubs pour optimiser leurs compétences en formalisant et en uniformisant les contenus des enseignements chinois.

« La feuille de route est un support et un guide qui serviront de repère de suivi pour les encadreurs des clubs et la Coordination nationale des clubs des élèves amis de la Chine dans le cadre de la mise en œuvre des objectifs du REIAC qui consistent à participer à la vulgarisation de la langue et la culture chinoises dans les établissements scolaires de Côte d’Ivoire », a expliqué le président du REIAC.

Christ Yoro Loua s’exprimait au terme de l’atelier de renforcement des capacités des encadreurs des clubs des élèves des amis de la Chine présidé par le proviseur du Lycée Sainte Marie de Cocody, Marie Christ Allou.

Pour M. Yoro, cet atelier était d’une nécessité pour que tous les encadreurs s’approprient l’orientation et la vision de la Coordination nationale pour la bonne marche des clubs des élèves amis de la Chine. Selon lui, face la demande croissante des établissements à créer leurs clubs, il demeure important et nécessaire d’élaborer un cahier des charges pour mieux orienter et évaluer les activités des différents clubs des élèves amis de la Chine.

Le président du REIAC a insisté par ailleurs sur la nécessité des chefs des établissements secondaires de participer à la vie des clubs et à créer les conditions pour que leurs établissements soient véritablement engagés dans la mise sur pied d’un club des élèves amis de la Chine.

Au nom des participants, le coordonnateur régional du REIAC de Yamoussoukro, Jean François Lida, a salué la tenue de cette formation qui a permis de rédiger le calendrier des activités des clubs des élèves amis de la Chine en Côte d’Ivoire tout en remerciant les autorités chinoises pour leur soutien.

Les encadreurs des clubs proviennent de huit clubs issus des établissements, à savoir le Lycée Sainte Marie de Cocody, le Lycée des Jeunes filles de Yopougon, le Lycée Alassane Ouattara d’Anyama, le Lycée municipal de Port-Bouët, le Lycée mixte 2 de Yamoussoukro, le Lycée moderne de Cocody, le collège K.L Djedri de Yamoussoukro et l’Ecole Militaire Préparatoire et Technique (EMPT) de Bingerville.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 673 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE