Connecte-toi avec nous

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Après les troubles, reprise des cours à M’Bahiakro à partir de lundi

Publié

on

Retour au calme dans la ville de M’Bahiakro en général et au lycée moderne en particulier après des échauffourées entre populations, élèves et forces de l’école suite à la mort Glahou Chanceline, une élève en classe de 5ème, vidée de son sang, dans la nuit de dimanche à lundi dernier.

Cela a été rendu possible grâce aux interventions conjuguées des autorités locales et la cellule de crise de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) dépêchée sur place pour une série de rencontres.

A l’issue de celles-ci d’un commun accord, il avait été décidé d’un arrêt de  cours de trois jours notamment de mercredi, jeudi à vendredi, puis de la  reprise des  cours dès le lundi prochain.

Par ailleurs, la FESCI a annoncé l’organisation d’une journée de deuil en hommage aux victimes des enlèvements et des crimes rituels.

SOURCE : KOACI.COM

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Grossesse en milieu scolaire / 21 cas enregistrés au premier trimestre au Lycée moderne de Bocanda

Publié

on

Au total, 21 cas de grossesse ont été enregistrés au niveau des élèves du Lycée moderne de Bocanda (Centre, région du N’zi) au cours du premier trimestre de l’année scolaire 2018-2019, a indiqué jeudi le personnel administratif de cet établissement lors du bilan du trimestre.

Le premier cycle vient en tête avec 17 cas de grossesse, quand le second cycle enregistre quatre cas. Parlant des auteurs de ces grossesses, il est à noter que 10 cas de grossesse sont à l’actif d’élèves. Ensuite, suivent les commerçants avec trois cas, les jeunes exerçant dans les petits métiers et les étudiants avec deux cas chacun.

Un cultivateur, un planteur, un sans emploi et un écolier de CM2 sont également sur la liste des auteurs de ces grossesses.

Le nombre de cas croît chaque année malgré les nombreuses séances de sensibilisation sur les grossesses précoces faites dans les classes par les enseignants à travers les cours intitulés “Leçons de vie “.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Le DRENETFP de Séguéla sollicite l’aide des chefs de village et de communauté pour mettre fin au phénomène des congés par anticipation

Publié

on

Le directeur régional de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENETFP) de Séguéla, M’Bassidjé Augoud Roger, a sollicité le concours des chefs de village et de communauté afin d’endiguer le phénomène des congés par anticipation qui sévit depuis quelques années dans le système éducatif, a relevé l’AIP lors d’une rencontre organisée mercredi à la rotonde de la radio locale dénommée ‘’La voix du Worodougou’’.

« Vous les chefs, allez dire à vos administrés dont les enfants sont à l’école que le DREN (directeur régional de l’Education nationale, ndlr) dit d’appeler leurs enfants pour leur dire qu’ils ne doivent pas les voir au village avant le 21 décembre », a-t-il exhorté les chefs de village, chefs de communautés ethniques ainsi que les représentants des cinq grandes familles de Séguéla, non sans tirer la sonnette d’alarme quant à ce phénomène qui, selon lui, est l’une des principales causes des faibles résultats enregistrés dans le Worodougou.

A Séguéla et à Kani, des SMS circuleraient depuis quelques jours dans le milieu des élèves pour inciter ceux-ci, à l’instar d’autres localités du pays, à débrayer pour réclamer une plus longue période de congé, a-t-on appris.

« C’est une situation assez grave. Il faut que cela cesse. (…) Aux grands maux, les grands remèdes », a-t-il ajouté, tout en appelant les délégués des élèves à être les ‘’ambassadeurs’’ auprès de leurs condisciples afin qu’ils acceptent de rester en classe jusqu’à la date officielle des congés de noël et du Nouvel an fixée au 21 décembre.

Pour parer à la situation, le DRENETFP de Séguéla a déjà requis l’intervention des guides religieux qui, chaque lundi, s’adressent aux élèves dans tous les établissements secondaires de la région au cours du salut aux couleurs nationales, en plus de passages sur les ondes de la radio locale, d’informations distillées lors des prières du vendredi et du dimanche, rappelle-t-on.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Congés anticipés : le proviseur du lycée d’Agnibilekrou invite les enseignants à sensibiliser les élèves

Publié

on

Le proviseur du lycée moderne d’Agnibilekrou, Sévédé Bakary a invité les enseignants à sensibiliser les élèves sur le phénomène des congés anticipés lors d’une réunion tenue mercredi, au foyer.

Il a souhaité que chaque professeur fasse usage du tact habituel pour dissuader les élèves à perturber les cours et aller précocement en congés. “Nous pensons que pour freiner le phénomène des congés anticipés, votre soutien serait très important. Le constat est que les élèves vous écoutent plus car vous êtes toujours avec eux contrairement aux autres personnels”, a-t-il déclaré.

Il a toutefois remercié l’ensemble du personnel pour avoir déjà fait beaucoup dans la la lutte contre ce fléau. ” Grâce à vous nos élèves ont pu résister à une tentative manquée de groupuscules non identifiés lundi dernier “, a-t-il indiqué.

(AIP)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 701 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS