Connecte-toi avec nous

ARTS ET CULTURE

Agboville/ École et culture :Les élèves sensibilisés sur les avantages de la culture

Publié

on

Le Centre national des arts et de la culture (Cnac) vient d’engager un important projet dans le système éducatif ivoirien.

Placé sous la présidence conjointe du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman et du ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Kandia Camara, le projet qui s’illustre sous la forme de caravane a passé, le mercredi 16 mai 2018, l’étape d’Agboville.

Ce sont plusieurs centaines d’élèves du primaire qui ont pris d’assaut la salle des fêtes de la marie de la cité de l’Agnéby pour vivre les modules qui ont constitué les temps forts de la sensibilisation. L’après-midi, la même salle a connu une ambiance effervescente avec les élèves des lycées et collèges de la place face aux activités de la caravane.

Pour cette phase pilote coproduite par le Cnac et la Direction de la vie scolaire (DVS), il est bon de retenir que le programme d’animation artistique dans les écoles dénommé ‘Ecole et Culture » a connu une ambiance chaleureuse.

A en croire Dongo Kouadio Marius, sous-directeur de la promotion au Cnac, représentant le directeur général de ladite institution, cette initiative vise la démocratisation de la culture. Tout en apportant les choses culturelles à la base. Car, poursuit Dongo Kouadio, les élèves auront le mérite d’être les cadres de demain avec des têtes bien faites.

»Nos enfants doivent être capables de connaître les éléments qui valorisent leur culture et surtout consommer les produits finis de leurs cultures », a conclu le représentant du DG. Pour cette phase pilote, ce sont des spectacles de marionnettes, des sketches d’humoristes, des danses, musiques qui ont été inscrits au menu.

Il faut noter qu’au nombre des sept étapes de la caravane de sensibilisation, l’étape d’Agboville qui s’est tenue au lendemain de celle d’Adzopé complétera les rendez-vous du lycée Sainte Marie de Cocody, Bouaflé, Yamoussoukro, Divo et Bingerville.

SOURCE : education.gouv

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTS ET CULTURE

Salon du tourisme en Chine (BITE 2018): mission fructueuse pour la Côte d’Ivoire

Publié

on

Représentée par une forte délégation conduite par M. Jean-Marie SOMET, Directeur Général de Côte d’Ivoire Tourisme, l’Office National du Tourisme, et composée entre autres de nombreux opérateurs économiques du secteur touristique et quelques membres de l’administration du tourisme, la Côte d’Ivoire a eu une présence très remarquée au Salon International du Tourisme de Beijing, qui s’est tenu du 15 au 17 juin 2018.

Il était question une fois de plus de consolider la destination ivoirienne dans le cœur du plus gros marché émetteur de touristes dans le monde avec au moins 100 millions de voyages annuel à l’étranger pour des dépenses avoisinant les 150 milliards de dollars.
Pour ce faire, les petits plats ont été mis dans les grands afin de tirer le meilleur parti de cette expédition sur les terres de MAO TSE TOUNG.

Parallèlement à la présentation de l’originalité des atouts et potentialités touristiques ivoirien aux professionnels chinois et asiatiques, le Directeur Général de Côte d’Ivoire Tourisme, Jean-Marie Somet, chef de délégation, a eu plusieurs séances de travail.
Il a notamment échangé, avec le Directeur Général du BITE, M. DU Wei, pour un partenariat sur le Salon International du Tourisme d’Abidjan (SITA) 2019, avec M. Davit Cirma, responsable de la compagnie aérienne Ethiopian Airlines-Pékin, avec Mme Lin Yi, Corporate Sales Manager à Emirates-chine et bien d’autres professionnels fortement intéressés par notre destination.

M.SOMET a également accordé des interviews à la télévision publique, la CCTV et à TRAVEL CHANNEL première chaîne de télévision chinoise de voyage.
Les opérateurs ivoiriens, présents à ce salon, ont pu également nouer de nombreux partenariats d’affaires avec leurs homologues venus du monde entier.

Par ailleurs, la Côte d’Ivoire s’est illustrée de fort belle manière en remportant le prix du meilleur stand à ce salon au vu de la beauté architecturale de son stand, du professionnalisme des animateurs, de la qualité des visuels, de l’originalité des produits touristiques proposés, de la qualité des supports de promotion…
Rappelons que la Côte d’Ivoire bénéficie depuis 2017 de «l’Approved destination status», certificat délivré par les autorités chinoises pour conseiller une destination à ses ressortissants.
Au cours de la même année, un partenariat a été signé avec le promoteur Beijing china travel service (BCTS) pour la proposition et la vente des offres touristiques ivoiriennes en ligne.
Une centaine de pays exposants dont des tour-opérateurs, des agences de voyage, des entreprises des secteurs de l’hôtellerie, des loisirs, étaient présents à cet important salon.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

SOURCE : Cote D’Ivoire Tourisme

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ARTS ET CULTURE

Women Festival #2 : Identités artistiques féminines croisées au service de la patrie

Publié

on

Pour cette édition, 4 disciplines seront mises en avant : les arts visuels, le conte, la danse, la musique. Autour du thème, “Découvrir son identité pour s’affirmer dans sa patrie” les différentes artistes s’évertueront à exhorter, sensibiliser, au travers de leurs œuvres, sur le problème de l’identité de la femme artiste dans la société.Lili

L’événement pluridisciplinaire qui promeut la femme artiste se tiendra pour sa 2e saison, du 21 au 24 juin, au Goethe Institut d’Abidjan.

A la faveur de la célébration de la « Fête de la  musique », le 21 juin, les artistes, médiatrices culturelles et autres mécènes, se retrouveront en conclave au Bao Café d’Abidjan-Cocody, Cité des arts, pour défricher la thématique « Découvrir son identité pour s’affirmer dans sa patrie ». Une plateforme de réflexion et d’action pour lancer les festivités de la 2e édition du « Lili Women Festival » qui établira ses quartiers, les 22, 23 et 24 juin, au Goethe Institut.

Aux fins de donner aux artistes féminines de Côte d’Ivoire, d’Afrique et de ses diasporas, une plateforme d’expression sous toutes les formes artistiques, ainsi que l’explique sa commissaire générale, Cheryl Ornella Guèye alias Shayden dans sa dimension d’artiste-musicienne-chanteuse.

En effet, à l’en croire, « Dès sa création le festival véhicule des idées et un positionnement fort, culturel et festif, qui s’ancre autour de la promotion de la femme artiste, l’échange et la mixité.- ses convictions se conjuguant avec l’éducation populaire, le lien social et le territoire.- ses valeurs s’appuyant sur les principes sociaux et solidaires… sur l’engagement, le partage et la transmission ».

Pour cette édition, 4 disciplines seront mises en avant : les arts visuels, le conte, la danse, la musique. Autour du thème, “Découvrir son identité pour s’affirmer dans sa patrie” les différentes artistes s’évertueront à exhorter, sensibiliser, au travers de leurs œuvres, sur le problème de l’identité de la femme artiste dans la société. Le premier jour du festival (vendredi 22 juin), les arts visuels et  les arts de la scène fusionneront, lors de la soirée dénommée “Arts hybrides”.

Avec au menu, exposition d’œuvres et performances de danse contemporaine, le tout accompagné de musiques du terroir. Les artistes Ly Lagazelle, Tatou Dembele, Yaël Moon, Cassie Jale, Saraï,  offriont un vernissage accompagné par Leri, une percussionniste douée et Reyanne, chorégraphe et danseuse de charme. Le samedi 23 juin, lors de la « Soirée Découverte », la musique prendra toutes ses lettres de noblesse, avec une douzaine d’artistes chanteuses, rappeuses, slammeuses. Notons, au passage qu’Aida Sock (Sénégal) et Koudy Fagbemi (Benin) offriront un récital fort attendu. La journée Léliai (Femme de valeur), le 24 juin, un défilé sera présenté par une jeune créatrice de mode burkinabé. Le groupe de danse féminin Jaguar fera danser au rythme de ses chorégraphies urbaines, sans oublier Leny Afrofit avec sa démonstration de son kizomba endiablé.

La boucle sera bouclée par la cérémonie de récompense des artistes afin d’encourager les femmes à produire toujours plus d’œuvres de qualités. Rassembler des femmes qui servent l’art et l’utilisent pour améliorer la société, former la nouvelle génération artistique, créer une plate-forme incontournable d’expression et d’expansion de la femme et de la culture, voilà, en résumé, le leitmotiv du « Lili Women Festival ».

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ARTS ET CULTURE

4ème édition du Festival des Arts et de la Culture Dan (FECADAN 2018)

Publié

on

Il se tient à Danané (626 Km d’Abidjan) du 02 juin 2018 au 05 juin 2018, la 4ème édition du Festival des Arts et de la Culture Dan (FECADAN 2018) sur le thème : »Jeunesse, culture et tourisme: enjeux et opportunités ».

Evénement culturel et touristique majeur, le FECADAN se positionne comme un cadre de promotion et de valorisation de sites touristiques, faits et pratiques culturelles du peuple DAN. Ce festival a pour objectif de prospecter de nouveaux sites touristiques, de mettre en exergue la diversité culturelle de la région, faire la promotion des danses traditionnelles et tradimodernes DAN, de faire la promotion de l’artisanat d’art (textile).

Le FECADAN participe à renforcer l’identité culturelle Dan auprès des jeunes générations et de contribuer à faire connaitre l’originalité des danses traditionnelles, des masques, de la lutte traditionnelle et autres pratiques culturelles Dan. Côte d’Ivoire Tourisme, dont la mission essentielle est de promouvoir l’offre Touristique accompagne les organisateurs dans la mise en œuvre du FECADAN.

Ainsi le 03 juin 2018, l’équipe de Côte d’Ivoire Tourisme a visité la grotte à source mystique appelée «TEMA» de SOGALEU (village situé à trois kilomètres de Danané). Une source d’eau intarissable qui d’ailleurs en saison sèche voit son débit augmenté. Rappelons que dans cette localité se trouve les ponts de lianes de Liêpleu et de Vatouo.

A la suite de cette visite l’équipe de Côte d’Ivoire Tourisme s’est rendue dans le village de SIOBA ( situé à près de 20 km de Danané sur piste et à moins de 3 km de la Guinée) pour des activités sportives.
Point n’est besoin de rappeler que la région du Tonkpi (Danané) regorge d’énormes potentialités touristiques qu’il convient de visiter et de promouvoir.

SOURCE : Autres presse

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 558 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDOMADAIRE EDUCATIVE