Connecte-toi avec nous

EMPLOI & JEUNESSE

Africa Ceo Forum 2018: La transformation entrepreneuriale au cœur des débats

Publié

on

« Champions africains: l’heure de la transformation ». Tel est le thème de la sixième édition de l’Africa Ceo Forum qui se tiendra les 26 et 27 mars à Abidjan. Malgré un climat des affaires encore contraignant, explique le communiqué de Jeune Afrique Media Group relatif au Forum, les deux dernières décennies ont vu émerger un secteur privé africain structuré et entreprenant. En s’appuyant sur des méthodes innovantes et des stratégies originales, il a montré son dynamisme dans les bons moments, comme sa résilience dans les périodes plus délicates. Mais comparé aux autres régions émergentes du monde, le nombre des grandes entreprises africaines reste encore faible et leur taille modeste.

Il est désormais temps, poursuit le communiqué, que les champions africains actuels se hissent à la hauteur de la concurrence mondiale et entraînent derrière eux la prochaine génération! Entrepreneurs, managers mais aussi gouvernants devront relever ce défi dans un monde marqué par des bouleversements technologiques sans précédent.

L’intelligence artificielle, le Big data, la robotisation bousculent déjà des pans entiers de l’économie et impacteront inévitablement les activités des grandes entreprises africaines ainsi que les perspectives de croissance et d’emploi. « Face à ce constat et alors que s’esquisse la reprise économique en Afrique, la sixième édition du Africa Ceo Forum sera résolument tournée vers l’action et l’avenir en invitant ses 1500 participants venus de plus de 60 pays, issus du monde de l’entreprise, de l’investissement et de la politique, à penser le secteur privé africain de la prochaine décennie ».

Quelles stratégies d’industrialisation pour le continent à l’heure du digital ? Comment accélérer l’accès des femmes et des jeunes aux postes de décision ? Quelles sont les nouvelles opportunités offertes par les secteurs de l’éducation et de la santé ? Pourquoi les entreprises africaines doivent-elles transformer en profondeur la gouvernance d’entreprise ? Quelles leçons de leadership retenir des Ceo les plus emblématiques ? Ce sont là quelques interrogations auxquelles le Forum devra répondre.

… suite de l’article sur Fraternité Matin

SOURCE : Fraternité Matin

Facebook / Laisser un commentaire

EMPLOI & JEUNESSE

Emploi et insertion des jeunes : Sidi et Adjoumani lancent un projet d’insertion professionnelle au profit de 3300 jeunes dans le secteur avicole

Publié

on

Le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique, Sidi Tiémoko Touré et le Ministre des Ressources Animales et Halieutiques, KOBENAN Kouassi Adjoumani, ont animé conjointement une conférence de presse sur le projet d’insertion socioprofessionnelle de 3300 jeunes dans le secteur avicole.

« Ce sont environ 600 entreprises formelles intégrées qui seront créées dans la chaîne de valeur et qui permettront de développer une stabilité socio-économique au profit de 3300 jeunes dans des emplois décents », a précisé le Ministre Sidi Touré.

Selon lui, ce projet est une réponse à la fois aux problématiques liées à l’insertion des jeunes dans des filières économiques stables et à l’insuffisance de la production nationale en protéines d’origine animale.
De manière spécifique, ce sont 450 Petites Entreprises Avicoles (PEA) financées avec 07 abattoirs modernes construits, soutenues dans la commercialisation par l’installation de 100 Kiosques de Vente Avicole (KVA) pour l’écoulement des produits.

Selon le Ministre des Ressources Animales et Halieutiques Kobenan Kouassi Adjoumani, la phase pilote couvrira huit (08) régions, notamment le Poro, le Gbêkê, le Gontougo, le haut Sassandra, le Sud Comoé, les Grands Ponts, le Kabadougou, le Cavally et le District de Yamoussoukro, sur une durée de un (01) an. Les financements à l’installation des jeunes seront faits sous forme de prêts pour permettre à d’autres jeunes d’en bénéficier.

Elle permettra de créer 72 Petites Entreprises Avicoles, 90 Kiosques de Vente, 9 Centres de gestion agréés et de mettre en place un dispositif d’encadrement avec 20 agents, soit 659 emplois créés.

Pour assurer une bonne coordination du projet, l’Agence Emploi jeunes se chargera d’identifier les jeunes potentiels bénéficiaires, d’instruire leurs dossiers et de mettre en place le financement via le fonds d’Appui à l’Insertion des Jeunes.

Un comité ministériel de contrôle et de suivi du projet sera mis en place. Ainsi, le secrétariat Technique du Programme d’Appui à la Production Avicole Nationale (PAPAN) procèdera à l’analyse des dossiers, à l’encadrement des jeunes et le suivi des entreprises créées.

Pour ce qui concerne les sources de financement du projet, la phase pilote sera assurée conjointement par l’Agence Emploi jeune et le PAPAN à hauteur de un milliard cent quatre-vingt-quatre millions trois cent sept mille quatre cents (1 184 307 400 FCFA). Bien avant la mise en œuvre de tout le dispositif du projet, une convention est attendue entre le PAPAN et l’Agence Emploi jeunes.

SOURCE : Abidjan.net

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

EMPLOI & JEUNESSE

Auto-emploi: 41.593 jeunes ont reçu des financements de 2015 à 2017

Publié

on

Le nombre total de jeunes ayant bénéficié des programmes d’appui technique et financier à l’auto-emploi et à l’entrepreneuriat de 2015 à 2017 est de 41.593.

Ceux-ci ont été soutenus dans la création ou le développement d’activités génératrices de revenus et leurs micro-entreprises ou encore dans la mise en place des travaux à haute intensité de main-d’œuvre. C’est l’une des grandes satisfactions du ministre Sidi Touré de la Promotion de la jeunesse, de l’Emploi des jeunes et du Service civique. Il a donné ces indications hier à la Maison de la presse, lors du Press-Club de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci) dont il était l’invité principal.

Par ailleurs, le ministre a soutenu qu’au cours de la même période, c’est un total de 52.129 jeunes qui ont bénéficié d’un renforcement des compétences pour accroître leurs chances d’accès à un emploi. A ce chiffre, il faut ajouter 36.728 autres jeunes qui ont bénéficié de « stages-écoles, de stages de qualification et d’emplois directs ».

Sidi Touré a estimé que ces résultats ont pu être obtenus grâce à « une stratégie globale, intégrée, pertinente et cohérente d’insertion professionnelle des jeunes au travers de l’entrepreneuriat, l’emploi salarié, et le développement des compétences ». Cette stratégie a conduit à la mise en place de deux l’agences emploi jeunes qui sont l’un, le guichet unique pour l’emploi des jeunes en Côte d’Ivoire et le Bureau de coordination des programmes d’emploi (Bcpe) qui, lui, est chargé de la gestion des fonds obtenus auprès des partenaires financiers.

Pour une orientation optimale des jeunes, l’Agence emploi jeunes qui a été créée a mis en place une plate-forme d’information destinée aux jeunes. Ceux-ci peuvent s’y rendre via le net pour consulter les offres d’emploi et même y poster leur curriculum vitae.

Le ministre a indiqué qu’au titre des perspectives, un programme de développement des compétences visant 76.700 jeunes est prévu. Ce programme prendra en compte la formation complémentaire de 35.000 jeunes, la mise en apprentissage de 6700 d’entre eux et le stage de développement des compétences de 35.000 encore. Il est, par ailleurs, prévu un autre programme permettant l’accès à des emplois salariés à 8.500 jeunes.

Sidi Touré, malgré les belles perspectives pour les jeunes, n’a pas oblitéré pour autant les difficultés auxquelles ils sont confrontés. Constituant la frange de la population la plus fragile, ils sont en proie à tous les maux de la société que sont le chômage de masse, les pandémies diverses, sans compter les comportements déviants. C’est pour répondre à certains de ces maux que le service civique entrera bientôt dans sa phase active. Dans ce cadre, l’Office du service civique national a été mis sur pied.

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

EMPLOI & JEUNESSE

Le ministre Sidi Tiémoko Touré: « le taux de chômage des jeunes est de 2% en Côte d’Ivoire selon le BIT« 

Publié

on

Le ministre Sidi Tiémoko Touré: « le taux de chômage des jeunes est de 2% en Côte d’Ivoire selon le BIT« 

Source: Flash Abidjan.net

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 552 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

ACTUALITÉ EDUCATIVE EN CONTINU