Connecte-toi avec nous

DRAME

Abengourou: L’instituteur disparu, retrouvé mort

Publié

on

Le corps de l’infortuné enseignant a été découvert dans la broussaille non loin du lycée moderne d’Abengourou, au nord-ouest de la ville.

Ce qui était tant redouté est malheureusement survenu. L’instituteur porté disparu depuis plusieurs jours dans la ville d’Abengourou, a été retrouvé ce 15 mai 2018, en fin de matinée, sans vie.

Le corps de l’infortuné enseignant a été découvert dans la broussaille non loin du lycée moderne d’Abengourou, au nord-ouest de la ville. Si pour l’heure, les conclusions de l’enquête ouverte par la police, ne sont pas encore connues, tout porte à croire qu’il a été assassiné par des inconnus.

Pour rappel, c’est le 9 mai dernier qu’Anoh Brou, instituteur âgé de 59 ans et tenant une classe de Cm2 au groupe scolaire Boko Kouao Eugène d’Abengourou, a quitté son école peu avant midi. Selon les témoignages, il serait allé à la rencontre d’un certain Ouattara qui lui avait vendu un terrain litigieux. Il s’agissait pour lui de réclamer à ce dernier, la somme de 2 millions de Fcfa, représentant le coût du terrain en question. Un terrain que l’enseignant devait acquérir pour le compte de sa congrégation religieuse.

Depuis ce temps, l’instituteur n’avait plus été revu. Pis, le nommé Ouattara, le vendeur du terrain à controverse, s’est lui aussi fondu dans la nature. En définitive, l’enseignant jugé sans histoires a été retrouvé mort. Les résultats des investigations de la police sont très attendus.

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DRAME

Un elève meurt en salle de composition au lycée HKB de Sinfra

Publié

on

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

DRAME

Niakara, fin tragique pour une écolière lors d’une fête de réjouissance de réussite au CEPE

Publié

on

Triste fin des festivités de réjouissance  d’une écolière admise au Certificat d’Etudes Primaires Elémentaires (CEPE), à Niakara, dimanche.

En cause, selon des informations transmises, une mort accidentelle de la petite sœur de la nouvelle collégienne, Marie-Laure Koné en classe de CE2, à l’école primaire publique Château de Niakara, alors que celle-ci traversait une rue après avoir participé à cette fête.

En effet, elle est percutée par une moto qui l’a traînée sur quelques mètres avant de s’immobiliser.

Transportée à l’hôpital pour des soins, Marie-Laure Koné a malheureusement rendu l’âme.

Pour rappel, depuis samedi dernier, les résultats du CEPE  et de l’entrée en sixième  sont connus avec un taux de réussite de plus de 83% de réussite.

SOURCE : KOACI.COM

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

DRAME

La proviseure du lycée moderne de Bocanda décédée des suites d’une crise cardiaque

Publié

on

La proviseure du lycée moderne de Bocanda (centre, région du N’zi), Goll’ys épouse Kouadio Béatrice, est décédée dimanche matin, des suites d’une crise cardio-vasculaires, à Abidjan, où elle était en traitement depuis deux mois, a-t-on appris  d’un responsable de l’établissement.

Selon l’adjoint au chef de l’établissement, Koffi Gervais, la défunte âgée de 53 ans, souffrait de cette maladie depuis  plusieurs années déjà.

Nommée à la tête de cet établissement depuis décembre 2011, la mort de dame Kouadio appelée affectueusement « Mamie » par ses agents, a plongé tout le corps enseignant de la localité dans la tristesse et la désolation, a dit M Koffi.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 582 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDOMADAIRE EDUCATIVE