Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

70 ans du college moderne du plateau ( CMP )

Publié

on

SEM. Daniel Kablan DUNCAN, Vice-président de la République de Côte d’Ivoire, Haut Patron du 70ème anniversaire du CMP retrouve son Collège et sa classe 60 ans après avec beaucoup d’émotionS

Les festivités marquant le 70 ème anniversaire du Collège Moderne du Plateau à Abidjan ont été célébrées ce lundi 28 mai 2018, sous le Haut patronage de SEM. Daniel Kablan DUNCAN, Vice-président de la République de Côte d’Ivoire, sous le Patronage de Madame Kandia CAMARA, Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle et le parrainage de monsieur Beugré MAMBE, Ministre Gouverneur du District autonome d’Abidjan. Tout le personnel administratif, d’encadrement, enseignant et les élèves sous la direction de Mme Okou Okaï Madeleine, Chef d’établissement du Collège Moderne du Plateau ont souhaité la bienvenue aux invités de marque ce lundi 28 mai 2018.
Que d’émotions et de retrouvailles entre les anciens de ce Collège de renom. Au nombre des anciens élèves du CMP, on note de grands noms de l’histoire de la Côte d’Ivoire, entre autres et le plus illustre Daniel Kablan DUNCAN, Vice-président, Charles Konan BANNY, Ex premier ministre, Ramata Ly-Bakayoko ministre, Simone Ehivet Gbagbo, ex Première Dame, Georges Taï Benson, célèbre animateur télé, Ediémou Blin Jacob, guide religieux, Eugène Dié Kacou, émérite journaliste… Au nom de tous les anciens et des élèves actuels, SEM. Daniel Kablan DUNCAN s’est dit heureux d’être présent à cette cérémonie pour célébrer les 70 ans du Collège moderne du plateau et heureux de retrouver sa classe, la 5ème AB, après soixante ans.
Soulevant un pan de l’histoire de sa présence dans l’établissement, il a révélé qu’au cours de l’année scolaire 1957-58, pour intégrer le Collège, la Direction a mis en compétition 50 candidats pour deux places restantes et après les évaluations il est sorti major. Pour montrer l’importancet de l’éducation aux élèves, il a cité Nelson MANDELA :  » L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde ». C’est pourquoi a-t-il dit, « SEM. Alassane OATTARA, Président de la République de Côte d’ivoire consacre beaucoup de moyens pour l’éducation notamment, la politique de scolarisation obligatoire, le déploiement des cantines scolaires, la distribution de kits scolaires, le recrutement massif d’enseignants, la lutte contre les grosses en milieu scolaire, l’éducation de la petite fille pour la politique du genre à l’école… l’Afrique a besoin de ressources humaines de qualité pour son développement ».
Ouvert en 1946, le CMP souffle aujourd’hui ses 70 bougies après des moments difficiles comme l’a souligné Mme Kandia CAMARA : » En 1946, malgré les contrariétés de la colonisation, notre pays marquait déjà son aspiration à une éducation de qualité, porteuse d’idéaux », puis d’adresser tous ses vœux d’espoir et de succès aux élèves et aux enseignants : » j’imagine aisément les générations d’enseignants et d’élèves qui se sont succédés sur les bancs de cet établissement. Je sais combien par un travail patient et généreux, les maîtres de cette école ont façonné des générations de jeunes pour en faire des adultes accomplis et épanouis. Avec la foi d’un soldat qui ne flanche jamais, ils ont bâti le destin des enfants de cette commune et de la Côte d’Ivoire. Le moment est tout indiqué ce matin pour s’adonner allègrement à des éloges qui magnifient leur travail. »
Les festivités s’étendent sur trois journées et seront jalonnées de trois panels dont les thèmes tournent autour des problèmes de l’école : « Le CMP à l’épreuve de l’excellence, 70 ans après » ;  » Elèves aux comportements déviants : quelles solutions ? » ;  » Responsabilité des parents face à la génération numérique ». Plusieurs récompenses et dons ont été offerts par Son Excellence Monsieur Kablan DUNCAN aux élèves, aux personnels administratifs et d’encadrement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

SOURCE : MENETFP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Bibliothèque numérique « Prenez les feuilles » : Le sésame pour réussir devoirs et examens en ligne !

Publié

on

Première plateforme en ligne de partage des connaissances et savoirs scolaires de Côte d’Ivoire, elle a été dévoilée le 19 octobre à Abidjan.

Avec « Prenez les feuilles » (www.prenezlesfeuilles.com), c’est un accès exponentiel  à la plus grande bibliothèque de sujets de devoirs, d’examens et leurs corrigés issus des meilleurs établissements de Côte d’Ivoire. Ladite bibliothèque a été officiellement lancée, le vendredi 19 octobre au Comptoir des artisans à Abidjan-Cocody.

Selon sa conceptrice, Mme Christelle Kouamé-Hien et son équipe de l’agence Merci, qui s’adressait à tout l’écosystème éducatif et numérique, dans un contexte socioéconomique marqué par une digitalisation croissantes des partages des connaissances et une quête de l’excellence, la plateforme ambitionne de « contribuer rehausser le taux de réussite scolaire en Côte d’Ivoire ». L’incidence recherchée, à l’en croire, étant de « mieux préparer les élèves à réussir les devoirs, examens et concours auxquels ils sont soumis dans leur cursus scolaire, inciter à une saine émulation à la progression scolaire dans toutes les matières et développer leur ouverture  d’esprit sur la vie active ».

Offrir via Internet, des devoirs et examens des établissements scolaires de référence, des corrections guidées des sujets traités et astuces de compréhension de certains sujets et thématiques enseignés avec des enseignants, pédagogues, psychologues dédiés, constituent la nomenclature des « Prenez les feuilles ». Qui, in fine, s’érige comme un sésame pour la réussite avec, à la clé, un suivi parental par alerte, une récompense périodique des élèves en progression et une lucarne d’échange sur la vie scolaire, active et les réalités professionnelles pour contribuer à de meilleures orientations. Le tout avec l’onction du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, la garantie de l’Artci et l’appui de partenaires divers de l’économie numérique, de la culture et du secteur éducation/formation.

Pour sa phase initiale, c’est le second cycle des établissements du secondaire général, technique et professionnel qui est concerné par la plateforme.

Une bibliothèque numérique (virtuelle ou en ligne ou électronique), pour piqûre de rappel, est une collection de documents (textes, images, sons) numériques (c’est-à-dire numérisés ou nés numériques) accessibles à distance (en particulier via Internet ou Intranet), proposant différentes modalités d’accès à l’information aux publics.

REMI COULIBALY

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Enseignement supérieur et recherche scientifique : Un hub Franco-Ivoirien voit le jour à L’INP-HB de Yamoussoukro

Publié

on

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a assisté au lancement du Hub pour l’éducation, aux côtés du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de France, Jean-Yves Le Drian et Albert Mabri Toikeusse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Albert Mabri Toikeuse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a officiellement lancé le 18 octobre, en présence du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le Hub régional franco-ivoirien de l’éducation, à l’amphithéâtre Barry Battesti de l’Inp-Hb de Yamoussoukro.

Comme l’a expliqué Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de France, ce projet de Hub pour l’éducation vise à développer à l’Inp-Hb de Yamoussoukro, une offre de formation ivoirienne d’excellence, en mettant à disposition l’expertise française au sein des établissements de formation et d’enseignement supérieur. Mieux, ces nouvelles formations bénéficient de labels de qualité reconnus au plan international. Toutefois, il a tenu à préciser qu’il ne s’agit pas de manoeuvre visant à fermer la porte des universités et grandes écoles françaises aux Ivoiriens et aux Africains, mais de leur offrir sur place, l’opportunité de faire des études à égale qualité, avec une double diplomation. Avec des échanges d’étudiants et d’enseignants.

Au total, ce sont 56 formations conjointes franco-ivoiriennes qui existent déjà en Côte d’Ivoire qui vont être réunies au sein du Hub. Aussi Jean-Yves Le Drian promet que très rapidement, ces formations vont être portées à 100 au sein de l’Inp-Hb.

Il a en outre révélé que ce projet est né d’une conviction partagée entre les Présidents Macron et Ouattara. « L’Afrique doit développer une offre éducative à la mesure de l’ambition et de l’énergie de sa jeunesse », a-t-il souligné avant d’ajouter que l’objectif premier de ce projet, c’est de renforcer l’employabilité des jeunes diplômés ivoiriens, voire africains qui viendront s’inscrire à l’Inp-Hb de Yamoussoukro.

Après avoir salué l’excellence des relations entre la Côte d’Ivoire et la France, Albert Mabri Toikeuse a énuméré les importants investissements faits par le Président Alassane Ouattara et le gouvernement dont l’éducation/formation constitue une grande priorité, avec 25% du budget alloué au secteur sur la période 2015-2017, soit 3805,4 milliards de Fcfa.

A ses hôtes, il a en outre souligné que pour relever le défi de la massification des effectifs, une politique de décentralisation des universités est en cours, avec un accent sur les filières scientifiques et techniques et une priorité accordée aux jeunes filles. Albert Mabri Toikeuse a profité de l’occasion pour dire la gratitude du gouvernement ivoirien à la France qui accompagne le secteur éducation/formation à travers le C2d. « Chers étudiants, vous pouvez désormais, grâce à la création du Hub franco-ivoirien pour l’éducation, vous former en Côte d’Ivoire et obtenir des diplômes français en Côte d’Ivoire sans avoir systématiquement besoin de vous déplacer », a-t-il expliqué aux étudiants.

Il convient de noter que plusieurs conventions de partenariats ont été signées entre l’Inp-Hb, l’Ensea et des écoles françaises.

N’DRI CELESTIN

Source: Fratmat

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Examens scolaires/session 2019 : Le DECO annonce l’ouverture des inscriptions du 15 octobre au 14 décembre 2018

Publié

on

« les prétendants à la candidature libre en situation de handicap doivent, en outre, impérativement se faire enregistrer dans les structures spécialisées ».

Examens scolaires/session 2019 : Le DECO annonce l’ouverture des inscriptions du 15 octobre au 14 décembre 2018

Dans un communiqué dont Fratmat.info a reçu copie, la direction des examens et concours (Deco) a annoncé dans un communiqué en date du 15 octobre 2018 l’ouverture des inscriptions des examens scolaires de la session 2019.

« La direction des examens et concours (Deco) du ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle informe les élèves en classe d’examen (Cm2, 3ème, Terminale), les prétendants à la candidature libre aux examens du CEPE, du BEPC et du Baccalauréat, les parents d’élèves, les Chefs d’établissements et toute la communauté éducative que les inscriptions aux examens scolaires de la session 2019 sont ouverte du lundi 15 octobre au vendredi 14 décembre 2018, délai de rigueur », indiqué le communiqué de la directrice des examens et concours, Mme Dosso Nimaga Mariam.

Egalement, cette note précise que « les prétendants à la candidature libre doivent se préinscrire directement sur le site de la DECO : www.men-deco.org puis déposer dépose leurs dossiers physiques dans les directions régionales ou départementales de l’éducation nationale pour validation. »

Par ailleurs, « les prétendants à la candidature libre en situation de handicap doivent, en outre, impérativement se faire enregistrer dans les structures spécialisées ».

Il s’agit de l’Institut national ivoirien pour la promotion des aveugles (Inipa) pour les non-voyants et mal-voyants et de l’Ecole ivoirienne des sourds (Ecis) pour les sourds et malentendants.

Salif D. CHEICKNA

Source: Fratmat

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 673 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE