Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

70 ans du college moderne du plateau ( CMP )

Publié

on

SEM. Daniel Kablan DUNCAN, Vice-président de la République de Côte d’Ivoire, Haut Patron du 70ème anniversaire du CMP retrouve son Collège et sa classe 60 ans après avec beaucoup d’émotionS

Les festivités marquant le 70 ème anniversaire du Collège Moderne du Plateau à Abidjan ont été célébrées ce lundi 28 mai 2018, sous le Haut patronage de SEM. Daniel Kablan DUNCAN, Vice-président de la République de Côte d’Ivoire, sous le Patronage de Madame Kandia CAMARA, Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle et le parrainage de monsieur Beugré MAMBE, Ministre Gouverneur du District autonome d’Abidjan. Tout le personnel administratif, d’encadrement, enseignant et les élèves sous la direction de Mme Okou Okaï Madeleine, Chef d’établissement du Collège Moderne du Plateau ont souhaité la bienvenue aux invités de marque ce lundi 28 mai 2018.
Que d’émotions et de retrouvailles entre les anciens de ce Collège de renom. Au nombre des anciens élèves du CMP, on note de grands noms de l’histoire de la Côte d’Ivoire, entre autres et le plus illustre Daniel Kablan DUNCAN, Vice-président, Charles Konan BANNY, Ex premier ministre, Ramata Ly-Bakayoko ministre, Simone Ehivet Gbagbo, ex Première Dame, Georges Taï Benson, célèbre animateur télé, Ediémou Blin Jacob, guide religieux, Eugène Dié Kacou, émérite journaliste… Au nom de tous les anciens et des élèves actuels, SEM. Daniel Kablan DUNCAN s’est dit heureux d’être présent à cette cérémonie pour célébrer les 70 ans du Collège moderne du plateau et heureux de retrouver sa classe, la 5ème AB, après soixante ans.
Soulevant un pan de l’histoire de sa présence dans l’établissement, il a révélé qu’au cours de l’année scolaire 1957-58, pour intégrer le Collège, la Direction a mis en compétition 50 candidats pour deux places restantes et après les évaluations il est sorti major. Pour montrer l’importancet de l’éducation aux élèves, il a cité Nelson MANDELA :  » L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde ». C’est pourquoi a-t-il dit, « SEM. Alassane OATTARA, Président de la République de Côte d’ivoire consacre beaucoup de moyens pour l’éducation notamment, la politique de scolarisation obligatoire, le déploiement des cantines scolaires, la distribution de kits scolaires, le recrutement massif d’enseignants, la lutte contre les grosses en milieu scolaire, l’éducation de la petite fille pour la politique du genre à l’école… l’Afrique a besoin de ressources humaines de qualité pour son développement ».
Ouvert en 1946, le CMP souffle aujourd’hui ses 70 bougies après des moments difficiles comme l’a souligné Mme Kandia CAMARA : » En 1946, malgré les contrariétés de la colonisation, notre pays marquait déjà son aspiration à une éducation de qualité, porteuse d’idéaux », puis d’adresser tous ses vœux d’espoir et de succès aux élèves et aux enseignants : » j’imagine aisément les générations d’enseignants et d’élèves qui se sont succédés sur les bancs de cet établissement. Je sais combien par un travail patient et généreux, les maîtres de cette école ont façonné des générations de jeunes pour en faire des adultes accomplis et épanouis. Avec la foi d’un soldat qui ne flanche jamais, ils ont bâti le destin des enfants de cette commune et de la Côte d’Ivoire. Le moment est tout indiqué ce matin pour s’adonner allègrement à des éloges qui magnifient leur travail. »
Les festivités s’étendent sur trois journées et seront jalonnées de trois panels dont les thèmes tournent autour des problèmes de l’école : « Le CMP à l’épreuve de l’excellence, 70 ans après » ;  » Elèves aux comportements déviants : quelles solutions ? » ;  » Responsabilité des parents face à la génération numérique ». Plusieurs récompenses et dons ont été offerts par Son Excellence Monsieur Kablan DUNCAN aux élèves, aux personnels administratifs et d’encadrement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

SOURCE : MENETFP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

38 000 Etudiants ont bénéficié d’environ 15 milliards de FCFA de bourses au titre de l’année académique 2017-2018

Publié

on

38.000 étudiants ivoiriens ont bénéficié d’ d’environ 15 milliards de FCFA de bourses  et de secours financiers au titre de l’année académique 2017-2018.

L’information a été révélée lundi à Abidjan par le premier ministre,Amadou Gon  Coulibaly, à l’ouverture de la Concertation nationale sur l’enseignement supérieur et la recherche scientifique.

« En ce qui concerne les étudiants, pour l’année académique 2017-2018, les enveloppes allouées au titre des bourses  et secours financiersen Côte d’Ivoire s’élèvent à environ 15 milliards de FCFA, pour 38 000 étudiants », a révélé le chef du gouvernement comme rapporté par les services de la Primature.

En ce qui concerne les cités non encore réhabilitées, Amadou Gon a rassuré qu’elles le seront, afin de créer un environnement propice à l’épanouissement des étudiants dans les résidences universitaires.

SOURCE: (koaci.com)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

A l’université de Cocody, plusieurs étudiants font une marche blanche pour demander la réouverture des inscriptions des années 2016-2017 et 2017-2018

Publié

on

Ils sont plusieurs milliers à se retrouver dans cette situation. Ces nombreux étudiants des facultés de l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody n’ont pas pu s’inscrire dans le délai en ce qui concerne les années universitaires 2016-2017 et 2017-2018.

La présidence de l’université intransigeante estime que ces nombreux étudiants qui n’ont pas pu s’inscrire dans les délais prescrits pour ces deux années ont tacitement abandonné les cours.

En ce qui concerne les inscriptions de 2017, la scolarité de l’université considère que l’année académique 2017-2018 est terminée. Elle a même lancé les inscriptions pour l’année 2018-2019 pendant qu’il y a des facultés qui n’ont pas encore fini leur programme, confie à KOACI certains étudiants concernés.

Selon les informations en notre possession, il y a un véritable décalage entre le calendrier de la présidence  de l’université et celui des différentes facultés.

Ainsi, comme constaté sur place dans la journée d’hier lundi, plusieurs étudiants qui se retrouvent dans cette situation ont initié une marche blanche pour implorer la clémence du président de l’université de Cocody Abou Karamoko pour la réouverture des inscriptions universitaires des années 2016-2017 et 2017-2018.

Vêtus de blanc, ces étudiants ont souhaité que leurs doléances puissent être prises en compte.

Pour l’heure, la présidence de l’université reste intransigeante. Tous les étudiants qui n’ont pas payé les inscriptions des années antérieures sont renvoyés. Ces étudiants pour être réintégrés devront signer un document qui stipule qu’ils doivent reprendre les années concernées.

«On nous informe que ces étudiants doivent signer un document de réintégration qui implique que leur année n’est pas validée. Ils vont donc reprendre leurs années. Ce n’est pas juste on peut quand même être clément et penser à l’avenir de ces milliers d’étudiants. Ce sont assez d’étudiants de plusieurs facultés qui sont concernés dans cette affaire. Le président impute la responsabilité aux étudiants », nous confie Attoubré Gnamien, étudiant en Master de Géographie à l’université de Cocody.

Les manifestants ont été reçus par le secrétaire général de la présidence après leur marche. Ce dernier dit avoir pris leurs revendications en compte et a promis de les transmettre au président.

SOURCE: (koaci.com)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Un groupe scolaire de Grand-Lahou va disposer bientôt d’un bâtiment de trois classes

Publié

on

Un bâtiment de trois classes sera construit au groupe scolaire primaire publique d’Adaïdoukou, dans la sous-préfecture de Lauzoua (Sud-ouest, région du Lôh-Djiboua), un don de la Société Coopérative Etrayawle café cacao (SCOOPECO). Le président du Conseil d’administration de la coopérative donatrice, Kouakou Olivier a indiqué qu’en octobre 2018, sa structure avait promis réaliser ce bâtiment dans le cadre des actions sociales qu’elle mène. “Le groupe scolaire d’Adaïdoukou est très peuplé et notre souci est de permettre à tous les enfants d’aller à l’école et d’éviter de se retrouver dans les plantations”, a-t-il relevé, au cours de cette cérémonie, vendredi. Kouassi Kouamé Norbert,…

LIRE LA SUITE….

SOURCE: (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 778 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDO