Connecte-toi avec nous

BON A SAVOIR

5 attitudes mentales à abandonner si vous êtes à la recherche d’un emploi

Publié

on

Quand les choses deviennent difficiles, il est facile de se laisser aller à des pensées négatives. Ces blocages intérieurs sont pourtant préjudiciables à votre recherche d’emploi.

Devant les aléas de la vie, nous réagissons parfois, mais plus souvent nous subissons. Nous nous posons en « victime », peut-être parce que c’est plus facile de se dire cela quand la situation nous échappe. C’est aussi un moyen de soulager, quelque part, notre ego blessé. Ainsi, le monde extérieur est perçu comme hostile et impitoyable, ce qui peut influer négativement sur notre vie, particulièrement si on est en recherche d’un emploi.

Avant de postuler pour un travail, posez-vous les bonnes questions :

  • Suis-je capable de m’exprimer professionnellement, et de vendre mes expériences ?
  • Est-ce que mon CV et ma lettre de motivation racontent clairement mon histoire ?
  • Suis-je prêt pour chaque entretien ?

Si vous n’êtes pas encore en mesure d’y répondre, alors il y a du travail à faire, au-delà de l’aspect mental. Toutefois, si vous êtes convaincu d’avoir satisfait aux critères susmentionnés et que vous êtes n’êtes toujours pas embauché à l’issue de nombreux entretiens, il est important de contrecarrer les pensées négatives qui vous effleureront immanquablement.

Pour cela, examinons quelques attitudes mentales de victimes récurrentes :

1 – « Une personne à qui j’ai demandé un service n’y a pas donné suite, elle ne doit pas vouloir m’aider. »

Les gens sont généralement bien intentionnés et prêts à aider. Avant de conclure que quelqu’un a disparu de la surface de la terre pour éviter de vous aider, considérez qu’il a peut-être simplement oublié, ou que votre approche n’a pas fonctionné ! Les gens sont inondés de messages toute la journée, alors vous devez prendre sur vous pour vous démarquer.

Essayez les stratégies suivantes avant de radier une personne de votre vie :

  • Prenez l’initiative d’assurer le suivi et le développement de vos prospects
  • Lorsque vous vous adressez à quelqu’un à des fins de réseautage, n’oubliez pas de lui demander des conseils et non un emploi
  • Affiner et réessayer votre demande

Dites vous plutôt : « Cette personne a oublié de me rappeler, mais c’est à moi de faire un suivi et de donner une  bonne impression. »

2 – « Je n’ai pas l’expérience requise, alors je ne me donnerai pas la peine de postuler. »

Les descriptions de poste dressent souvent une liste de qualités que les candidats doivent posséder et qui sont plus ambitieuses qu’obligatoires. Même si vous n’avez pas des années d’expérience, vos compétences peuvent tout de même correspondre aux exigences d’un poste donné. Moins d’expérience signifie également un niveau de rémunération inférieur, ce qui peut être un avantage pour une entreprise.

Répartissez la description de poste en tâches, et si vous pensez pouvoir réussir dans chaque domaine, n’hésitez pas à postuler. Orientez vos pensées ainsi : « Je ne peux pas changer mon expérience de travail, mais si je ne suis pas pris, au moins j’y suis allé ! »

3 – « C’est difficile de trouver un emploi pour quelqu’un comme moi. »

Que vous ayez été mis à pied, congédié ou que vous ayez démissionné d’un emploi, il est tentant de penser que vous êtes le seul à éprouver des difficultés. Vous devez reconnaître que la recherche d’emploi est ardue pour tout le monde, et vous ne pouvez pas prétendre qu’il n’y aura pas d’échecs.

Selon Minda Miloff, entraîneure en travail et vie personnelle :

« Vous devrez acquérir la confiance nécessaire pour surpasser les déceptions et vous remettre en selle. »

Il est donc important de remplir votre vie de passe-temps et de projets significatifs, de sorte que lorsqu’un défi se présente dans un domaine, votre confiance demeure intacte.

Voici comment voir les choses : « La recherche d’emploi est difficile pour tout le monde. Je ferai preuve d’empathie et j’aiderai les personnes dans leur recherche d’emploi chaque fois que je le pourrai. »

4 – « Toutes mes candidatures ont été refusées, ce n’est pas juste ! »

Lorsqu’une entreprise choisit son futur employé, il se peut que la décision ne soit pas toujours fondée sur des critères transparents pour vous. Bien que le résultat ne soit pas ce que vous espériez, Minda Miloff affirme qu’il y a toujours quelque chose à apprendre et une compétence tangible à acquérir à chaque entretien.

Présumez que la concurrence est rude et que vous ne pouvez pas prédire comment les choses vont se dérouler. Concentrez-vous sur ce que vous pouvez apprendre de chaque interview et utilisez-le pour aller de l’avant.

Recadrez votre pensée ainsi : « J’ai été refusé de beaucoup d’emplois, mais j’ai appris de chaque refus, et je sais qu’il suffit d’une seule personne pour dire oui ».

5 – « Je ne décrocherai jamais le travail de mes rêves. »

Bien que vous deviez rester optimiste, il est important de modérer vos attentes et d’être réaliste sur le fait qu’il y a une chance que les choses ne marchent pas comme vous l’espériez.

Minda Miloff explique que les entretiens d’embauche devraient être considérés comme une performance visant à « donner le meilleur de soi-même ». À un moment donné, il faut donc se dire : « J’ai fait de mon mieux », afin de ne pas se sentir abattu en cas de réponse négative ou ne correspondant pas à vos souhaits.

Ajustez vos pensées ainsi : « Je trouverai un bon un jour ou l’autre. J’accepte qu’il me faille du temps, de l’engagement et de la persévérance. »

C’est normal d’être découragé parfois. Cependant, le développement d’une carrière exige de l’endurance mentale, de la force pour se ressaisir et de l’instrospection afin d’identifier  ses faiblesses et les raisons d’un échec. Le refus est inévitable pendant une recherche d’emploi, et donc plus vite vous apprendrez à rebondir et à adopter la bonne stratégie, plus vite vous réussirez !

1 – « Une personne à qui j’ai demandé un service n’y a pas donné suite, elle ne doit pas vouloir m’aider. »

Les gens sont généralement bien intentionnés et prêts à aider. Avant de conclure que quelqu’un a disparu de la surface de la terre pour éviter de vous aider, considérez qu’il a peut-être simplement oublié, ou que votre approche n’a pas fonctionné ! Les gens sont inondés de messages toute la journée, alors vous devez prendre sur vous pour vous démarquer.

Essayez les stratégies suivantes avant de radier une personne de votre vie :

  • Prenez l’initiative d’assurer le suivi et le développement de vos prospects
  • Lorsque vous vous adressez à quelqu’un à des fins de réseautage, n’oubliez pas de lui demander des conseils et non un emploi
  • Affiner et réessayer votre demande

Dites vous plutôt : « Cette personne a oublié de me rappeler, mais c’est à moi de faire un suivi et de donner une  bonne impression. »

2 – « Je n’ai pas l’expérience requise, alors je ne me donnerai pas la peine de postuler. »

Les descriptions de poste dressent souvent une liste de qualités que les candidats doivent posséder et qui sont plus ambitieuses qu’obligatoires. Même si vous n’avez pas des années d’expérience, vos compétences peuvent tout de même correspondre aux exigences d’un poste donné. Moins d’expérience signifie également un niveau de rémunération inférieur, ce qui peut être un avantage pour une entreprise.

Répartissez la description de poste en tâches, et si vous pensez pouvoir réussir dans chaque domaine, n’hésitez pas à postuler. Orientez vos pensées ainsi : « Je ne peux pas changer mon expérience de travail, mais si je ne suis pas pris, au moins j’y suis allé ! »

3 – « C’est difficile de trouver un emploi pour quelqu’un comme moi. »

Que vous ayez été mis à pied, congédié ou que vous ayez démissionné d’un emploi, il est tentant de penser que vous êtes le seul à éprouver des difficultés. Vous devez reconnaître que la recherche d’emploi est ardue pour tout le monde, et vous ne pouvez pas prétendre qu’il n’y aura pas d’échecs.

Selon Minda Miloff, entraîneure en travail et vie personnelle :

« Vous devrez acquérir la confiance nécessaire pour surpasser les déceptions et vous remettre en selle. »

Il est donc important de remplir votre vie de passe-temps et de projets significatifs, de sorte que lorsqu’un défi se présente dans un domaine, votre confiance demeure intacte.

Voici comment voir les choses : « La recherche d’emploi est difficile pour tout le monde. Je ferai preuve d’empathie et j’aiderai les personnes dans leur recherche d’emploi chaque fois que je le pourrai. »

4 – « Toutes mes candidatures ont été refusées, ce n’est pas juste ! »

Lorsqu’une entreprise choisit son futur employé, il se peut que la décision ne soit pas toujours fondée sur des critères transparents pour vous. Bien que le résultat ne soit pas ce que vous espériez, Minda Miloff affirme qu’il y a toujours quelque chose à apprendre et une compétence tangible à acquérir à chaque entretien.

Présumez que la concurrence est rude et que vous ne pouvez pas prédire comment les choses vont se dérouler. Concentrez-vous sur ce que vous pouvez apprendre de chaque interview et utilisez-le pour aller de l’avant.

Recadrez votre pensée ainsi : « J’ai été refusé de beaucoup d’emplois, mais j’ai appris de chaque refus, et je sais qu’il suffit d’une seule personne pour dire oui ».

5 – « Je ne décrocherai jamais le travail de mes rêves. »

Bien que vous deviez rester optimiste, il est important de modérer vos attentes et d’être réaliste sur le fait qu’il y a une chance que les choses ne marchent pas comme vous l’espériez.

Minda Miloff explique que les entretiens d’embauche devraient être considérés comme une performance visant à « donner le meilleur de soi-même ». À un moment donné, il faut donc se dire : « J’ai fait de mon mieux », afin de ne pas se sentir abattu en cas de réponse négative ou ne correspondant pas à vos souhaits.

Ajustez vos pensées ainsi : « Je trouverai un bon job un jour ou l’autre. J’accepte qu’il me faille du temps, de l’engagement et de la persévérance. »

C’est normal d’être découragé parfois. Cependant, le développement d’une carrière exige de l’endurance mentale, de la force pour se ressaisir et de l’instrospection afin d’identifier  ses faiblesses et les raisons d’un échec. Le refus est inévitable pendant une recherche d’emploi, et donc plus vite vous apprendrez à rebondir et à adopter la bonne stratégie, plus vite vous réussirez !

SOURCE : JU

 

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BON A SAVOIR

J-1 : exercice anti-stress pour se préparer à un contrôle, un examen ou un concours

Publié

on

La visualisation positive et la mise en projet sont deux piliers importants de la préparation et de la gestion du stress. La veille d’un contrôle, d’un examen ou d’un concours important, il est possible de programmer mentalement la journée à venir. Le moment juste avant l’endormissement est propice à la pratique de cet exercice de pensée créatrice.

Le soir, dans le lit et au calme, on peut inviter les enfants et adolescents à imaginer comment ils aimeraient que leur journée se déroule, étape après étape.

L’idée est de les amener à se représenter avec tous leur sens comment la journée va se dérouler ainsi que son ambiance :

  • se voir en train de se lever et s’imaginer plein d’énergie en mimant un sourire,
  • discuter avec tout le monde au petit-déjeuner avec des paroles encourageantes et se sentir confiant, aimé, soutenu,
  • s’habiller avec des habits confortables, agréables,
  • quitter la maison en sentait l’air extérieur sur la peau et les rayons du soleil réchauffer le visage,
  • retrouver les amis et discuter, rigoler, se soutenir mutuellement,
  • s’imaginer en train d’entrer dans la salle et s’asseoir avec confiance,
  • apprécier le fait de se sentir préparé et enthousiaste à l’idée de commencer,
  • imaginer la satisfaction et la fierté éprouvées à la fin de l’épreuve réussie.

Plus les détails en termes de sons, de paroles, d’images, d’émotions, de déplacements seront présents, plus cette visualisation sera puissante pour générer de la confiance et baisser le niveau de stress.

Les émotions souhaitées pourront être convoquées en les ressentant profondément à travers des impressions de joie, de bien-être et de confiance générées par des sourires, des respirations profondes et lentes, des mouvements d’auto massage.

Au réveil, il est possible de se reconnecter avec les pensées, sensations corporelles et émotions imaginées la veille et décider que la journée se passera comme imaginée.

 

SOURCE : (apprendre-reviser-memoriser.fr)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

BON A SAVOIR

12 manières d’aider les enfants en difficulté de lecture

Publié

on

Dans son livre “L’école des illusionnistes”, Elisabeth Nuyts propose des pistes et des activités pour aider les enfants en difficulté de lecture. Ces exercices ou conseils aideront les enfants à accéder au sens de ce qu’ils lisent, à libérer le mécanisme de la pensée, à comprendre un texte lu, à développer l’intelligence du texte.

 

1. Faire lire les enfants à haute voix

La simple visualisation n’est pas directement porteuse de sens chez la grande majorité des élèves. La parole est l’essence même de leur pensée.

Elisabeth Nuyts recommande donc d’associer la parole à chacune des étapes des apprentissages de base. La parole entendue permet de relier des circuits.

 

2. Subvocaliser (se parler à voix basse) : la parole intériorisée

Elisabeth Nuyts regrette que l’apprentissage de la lecture soit dissocié de la parole et que certains enfants apprennent à lire silencieusement, à écrire la bouche close, à écouter sans écrire, à écrire sans se dicter la moindre chose.

Les enfants qui ne savent pas analyser ce qu’ils entendent, qui ne s’entendent plus dans leur tête quand ils lisent ou quand ils écrivent, ne s’entendent presque plus quand ils pensent.

La suite sur : (apprendre-reviser-memoriser.fr)

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Education Nationale: Liste des ministres de 1959 à 2010

Publié

on

Cote d’ivoire / Education Nationale : Liste de tous les ministres  de l’éducation nationale de 1959 à 2010.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 7 771 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS ET VUS DU MOIS