Connecte-toi avec nous

CÔTE D'IVOIRE

3ième Edition de la Journée Promotionnelle du Genre ( JPG 2017) : l’employabilité des filles dans les filières industrielles au coeur des débats

Publié

on

La Cellule Genre dont la mission est la mise en œuvre de la politique de promotion du Genre, de l’égalité et de l’équité au sein du Secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle a organisé ce jeudi 14 décembre 2017 , à l’immeuble de la CGECI (Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire), à Abidjan, la 3ième édition de la Journée Promotionnelle du Genre (JPG) avec pour thème : « Booster le potentiel des filles des filières industrielles pour une meilleure employabilité ».

La cérémonie d’ouverture de cette 3ième édition a été marquée par la présence de Mme TRAORE Mariame représentant le Secrétaire d’Etat Mamadou TOURE qui avait à ses côtés Mme Katherine BRUCKER, chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, de Mme Mariam Fétigue KOULIBALY, conseillère économique et sociale , représentant le Ministre Charles Koffi DIBY et de Mme TANOH Florence , Secrétaire Exécutive de la Cellule Genre initiatrice de l’évènement . Aux dires de Mme TANOH Florence, l’enjeu majeur de ces Journées que la Cellule organise depuis trois ans , consiste à améliorer la faible représentativité des filles dans filières industrielles qui comportent des niches d’emplois durables. Car les statistiques démontrent que seulement 18,7 % d’entre elles fréquentent les filières industrielles. Aussi celle de cette année concourt-elle d’une part à sensibiliser les jeunes filles sur les carrières industrielles, les possibilités d’emplois qu’offrent leurs formations, et d’autre part à donner l’occasion aux partenaires des secteurs publics et privés de présenter les opportunités d’insertion professionnelle en vue d’une employabilité durable des filles. Une initiative saluée par Mme TRAORE Mariame qui a, au nom du Secrétaire d’Etat, félicité la Cellule Genre et souhaité que tous les acteurs du système s’impliquent afin d’offrir à ces filles douées ces opportunités susceptibles d’encourager d’autres à leur emboiter le pas. Cette journée a également été marquée par des panels animés par des experts à savoir , « le défi du coaching dans l’enseignement technique et la formation professionnelle, les minutes d’opportunités pour les filles des filières industrielles et paroles de filles, paroles de futures industrielles » . Ces communications faites à l’endroit des filles ont porté sur la psychologie de la réussite.

Ministere

Facebook / Laisser un commentaire

ACTUALITE NATIONALE

RÉSULTATS CONCOURS CAFOP – DIAS 2018 / CAFOP ABOISSO : 100% d’admis

Publié

on

CAFOP ABOISSO : PUBLICATION DES RÉSULTATS DIAS 2018. 100% AU DIAS 2018. FELICITATIONS  À TOUTES ET ÀTOUS

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Oraux du BAC : Des enseignants dénoncent le marchandage des notes

Publié

on

Plus de 250.000 candidats au baccalauréat affrontent les épreuves orales à partir de ce mardi. Et comme chaque année, le message du ministère de l’Education nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, est « non à la tricherie ». Mais pour un grand nombre d’enseignants, il faut taper dur. « C’est le lieu de dire à nos camarades enseignants que ça suffit, les 2.000 francs CFA qu’ils exigent aux candidats pendant l’oral. C’est une pratique honteuse que nous dénonçons et qu’il faut sanctionner. Ce n’est pas normal qu’un examinateur exige aux candidats de payer de l’argent monnayant une bonne note », a interpellé hier Traoré Siaka, le secrétaire général du Syndicat national des enseignants du second degré de Côte d’Ivoire (Synesci). La pratique, selon lui, continue malgré les nombreuses interpellations. « Il faut que ça s’arrête !».

Raphaël TANOH

Source: JDA

 

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture

CÔTE D'IVOIRE

Pour financer les PME, un expert préconise de construire un écosystème dans lequel il y a de nombreux produits financiers

Publié

on

Un expert, Jean Michel Severino, président d’Investisseurs et Partenaires (I&P), préconise de « construire un écosystème dans lequel il y a de nombreux produits financiers » pour financer les petites et moyennes entreprises (PME) africaines, évoquant entre autres des fonds propres de promoteurs de PME de même que des fonds d’investissement.

« Il faut construire un écosystème dans lequel il y a de nombreux produits financiers disponibles pour les nombreux besoins des PME ; certaines d’entre elles peuvent se débrouiller avec les capitaux de leurs promoteurs ; d’autres ont besoin d’accéder au capital à travers des fonds d’investissement, d’autres peuvent aller en bourse et lever cet argent (…), les banques sont très importantes pour apporter du crédit à tout ce système », a indiqué M. Severino au terme d’une conférence organisée, mardi, à Abidjan, par HEC Côte d’Ivoire Alumni sur la « la problématique de financement des PME en Afrique ».

Pour l’expert, il est important que tous ces instruments divers soient à la disposition des entrepreneurs qui sont appelés à mettre en place des PME attractives vis-à-vis des investisseurs, soulignant que celles-ci (PME) doivent progresser dans la structuration de leur gestion, c’est-à-dire avoir des « comptes transparents, des systèmes juridiques bien en place, un bon environnement des affaires, un bon système d’information ainsi qu’une bonne qualité de management ».

Dans le cadre du développement global de l’Afrique, a-t-il poursuivi, il fait sens de donner la priorité  au développement d’entreprises, de PME ou de start ups produisant des biens et des services à destination du marché domestique africain, où les Africains peuvent être leurs propres clients d’une manière massive à cause de leur croissance démographique, de la densification des territoires et de l’urbanisation.

« Cette conférence s’inscrit dans le cadre des activités de HEC Côte d’Ivoire Alumni qui essaie d’apporter sa contribution au débat économique relatif à la Côte d’Ivoire et à l’Afrique », a situé le directeur général de la société ivoirienne de banque (SIB), Daouda Coulibaly.

SOURCE : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 7 676 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook

Tweets

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE