Connecte-toi avec nous

BON A SAVOIR

12 manières d’aider les enfants en difficulté de lecture

Publié

on

Dans son livre “L’école des illusionnistes”, Elisabeth Nuyts propose des pistes et des activités pour aider les enfants en difficulté de lecture. Ces exercices ou conseils aideront les enfants à accéder au sens de ce qu’ils lisent, à libérer le mécanisme de la pensée, à comprendre un texte lu, à développer l’intelligence du texte.

 

1. Faire lire les enfants à haute voix

La simple visualisation n’est pas directement porteuse de sens chez la grande majorité des élèves. La parole est l’essence même de leur pensée.

Elisabeth Nuyts recommande donc d’associer la parole à chacune des étapes des apprentissages de base. La parole entendue permet de relier des circuits.

 

2. Subvocaliser (se parler à voix basse) : la parole intériorisée

Elisabeth Nuyts regrette que l’apprentissage de la lecture soit dissocié de la parole et que certains enfants apprennent à lire silencieusement, à écrire la bouche close, à écouter sans écrire, à écrire sans se dicter la moindre chose.

Les enfants qui ne savent pas analyser ce qu’ils entendent, qui ne s’entendent plus dans leur tête quand ils lisent ou quand ils écrivent, ne s’entendent presque plus quand ils pensent.

La suite sur : (apprendre-reviser-memoriser.fr)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BON A SAVOIR

J-1 : exercice anti-stress pour se préparer à un contrôle, un examen ou un concours

Publié

on

La visualisation positive et la mise en projet sont deux piliers importants de la préparation et de la gestion du stress. La veille d’un contrôle, d’un examen ou d’un concours important, il est possible de programmer mentalement la journée à venir. Le moment juste avant l’endormissement est propice à la pratique de cet exercice de pensée créatrice.

Le soir, dans le lit et au calme, on peut inviter les enfants et adolescents à imaginer comment ils aimeraient que leur journée se déroule, étape après étape.

L’idée est de les amener à se représenter avec tous leur sens comment la journée va se dérouler ainsi que son ambiance :

  • se voir en train de se lever et s’imaginer plein d’énergie en mimant un sourire,
  • discuter avec tout le monde au petit-déjeuner avec des paroles encourageantes et se sentir confiant, aimé, soutenu,
  • s’habiller avec des habits confortables, agréables,
  • quitter la maison en sentait l’air extérieur sur la peau et les rayons du soleil réchauffer le visage,
  • retrouver les amis et discuter, rigoler, se soutenir mutuellement,
  • s’imaginer en train d’entrer dans la salle et s’asseoir avec confiance,
  • apprécier le fait de se sentir préparé et enthousiaste à l’idée de commencer,
  • imaginer la satisfaction et la fierté éprouvées à la fin de l’épreuve réussie.

Plus les détails en termes de sons, de paroles, d’images, d’émotions, de déplacements seront présents, plus cette visualisation sera puissante pour générer de la confiance et baisser le niveau de stress.

Les émotions souhaitées pourront être convoquées en les ressentant profondément à travers des impressions de joie, de bien-être et de confiance générées par des sourires, des respirations profondes et lentes, des mouvements d’auto massage.

Au réveil, il est possible de se reconnecter avec les pensées, sensations corporelles et émotions imaginées la veille et décider que la journée se passera comme imaginée.

 

SOURCE : (apprendre-reviser-memoriser.fr)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Education Nationale: Liste des ministres de 1959 à 2010

Publié

on

Cote d’ivoire / Education Nationale : Liste de tous les ministres  de l’éducation nationale de 1959 à 2010.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Fini les vacances : 10 conseils pour réussir sa rentrée scolaire

Publié

on

Ça y est, les vacances sont finies et on reprend le chemin de l’école. Les sentiments sont mitigés tant pour les parents que pour les élèves. Voici quelques pistes pour mieux réussir cette rentrée et démarrer l’année scolaire du bon pied.

1. Bien s’organiser

Pas la peine d’en parler longuement, car pour tous les parents, l’organisation fait partie de la liste des résolutions de l’année : tout préparer la veille pour ne pas être en retard et stressés le lendemain. Pascaline Quetel, mère de deux enfants, confirme que son mari et elle ont fait de sorte de tout préparer pour la grande rentrée : « Nous avons profité des vacances scolaires pour les achats, puis nous avons réuni la famille pour établir des règles pour l’année : l’heure du coucher, l’heure du réveil, du petit déjeuner et du départ.

Être ponctuel, c’est essentiel et ce sont pour moi des valeurs que nous inculquons à notre enfant. » Elle ajoute : « Les premiers jours sont parfois difficiles, mais l’organisation des premiers jours est déterminante pour le reste de l’année et il ne faut pas hésiter à revoir son organisation. Et puis, il faut s’organiser tôt pour savoir qui dépose, récupère les enfants ou qui sera à la maison quand ils rentrent. »

2. Éviter les achats de dernière minute

Beaucoup de parents aiment le shopping, mais ils aiment moins y aller pour les achats scolaires. Si pour les uniformes, la tâche s’avère plutôt simple, ce n’est pas le cas pour tout le matériel scolaire et quand on attend la dernière minute, tout semble encore plus compliqué, comme en témoigne Mary Jane Thionnet : « Aujourd’hui, les enfants veulent non seulement choisir leurs chaussures et leurs cartables, mais aussi tous les autres accessoires comme la trousse et les fournitures scolaires. Vous perdez donc beaucoup de temps à choisir ces fournitures trendy, surtout quand vous avez des adolescents. Ce n’est donc qu’au dernier moment qu’on pense aux livres et là, on court dans tous les sens. » Elle conseille donc aux parents de s’y prendre le plus tôt possible « pour éviter les longues files d’attente et les risques de rupture de stocks ».

3. S’inscrire en avance pour les activités

De nombreux parents encouragent leurs enfants à participer à des activités à l’école ou extra-scolaires et tout cela nécessite un minimum de préparation, explique Marie Duchesse, qui gère une école primaire privée. Elle conseille aux parents de bien préparer leurs enfants pour les activités : « Bien souvent, ce sont les parents qui mettent la pression sur leurs enfants pour s’inscrire à ces activités, par exemple des cours de natation ou de tennis. Il est donc important d’écouter les enfants. »

Elle explique que pour certaines activités, l’inscription doit se faire à l’avance : « Il y a, dans la plupart de ces activités, un nombre limité de personnes qu’on peut accueillir. Souvent, les parents se fâchent car ils n’arrivent pas à avoir de la place. Quand on s’y prend tôt, on sait déjà quels jours l’enfant aura des activités et ainsi, on pourra mieux gérer son temps et faire une bonne planification, des devoirs, par exemple. »

4. Préparer son enfant pour la rentrée scolaire

Les enfants sont souvent perdus, surtout pour les petits qui débutent à l’école maternelle, mais aussi ceux qui entrent en primaire ou au secondaire. Selon l’enseignante Arline Crouche, « une rentrée scolaire non réussie peut conduire à une mauvaise année scolaire ». Elle explique que la préparation est une étape primordiale : « Il faut lui expliquer qu’il est dans une nouvelle école, une nouvelle classe, qu’il aura de nouveaux amis, de nouveaux profs, des règles.

Il ne faut pas s’attendre à ce que tous les enfants s’adaptent facilement à leur nouvel environnement. Il faut que l’enfant sache que ses parents sont là pour l’écouter, le guider s’il a un souci. Pensez également à lui permettre de vous poser beaucoup de questions et même si certaines de ces questions vous semblent insignifiantes, il faut lui répondre et le rassurer. Si c’est une nouvelle étape, c’est une bonne idée de l’emmener visiter sa nouvelle école au préalable. »

5. Trouver le bon équilibre

«Peu de personnes comprennent le lien important entre l’alimentation et la réussite scolaire », déplore Judex Legarde, coach sportif pour enfants. « Nos jeunes mangent mal et il faudrait leur apprendre à bien manger. à chaque repas, il faut combiner de bons glucides, de bonnes protéines et de bonnes matières grasses. On ne cesse de le répéter, il ne faut pas sauter les repas, et surtout ne pas omettre le petit déjeuner. C’est un mauvais départ pour la journée. »

Le bon équilibre, c’est aussi de faire des activités physiques et bien dormir, nous rappelle le coach : « Il ne faut pas oublier que c’est durant le sommeil que le processus de reconstruction a lieu. Un enfant qui dort mal ne peut se concentrer en classe. Les activités physiques l’aideront également à se sentir bien dans sa peau et à se détendre. »

Le coach précise que c’est aux parents d’assurer cet équilibre : « Avec les leçons particulières, les enfants n’ont plus une minute pour respirer. C’est aux parents de faire en sorte que les enfants puissent s’épanouir, ce qui garantira leur réussite scolaire. »

6. Faire le tri

Certains aiment garder leurs livres et cahiers scolaires, mais pas Varuna Gobarlen, qui est en Form III cette année : « Je pense que c’est important de mettre de l’ordre et de faire un tri. Certains devoirs peuvent être gardés comme références ou être une source de motivation, mais ce n’est pas la peine de tout garder. Du désordre dans la chambre n’aide pas à se préparer pour une nouvelle année.  Il faut jeter le surplus, surtout si on a eu des zéro sur vingt en dictée », dit-elle en riant. Bref, elle pense que commencer une nouvelle année scolaire avec des affaires en ordre aide à avoir un lieu de travail propice et surtout une attitude positive et se convaincre que la nouvelle année sera meilleure.

7. Connaître le programme scolaire

 

Si, pour les tout-petits, ce sont les parents qui doivent faire l’effort de se renseigner sur le programme scolaire, les grands n’ont pas de raison de ne pas faire connaissance avec leurs livres. Arvin Boolaky, enseignant au secondaire, affirme que très peu d’élèves le font : « Dans la plupart des cas, ce sont les élèves les plus appliqués qui le feront.

Par exemple, ils auront déjà lu leurs livres de littérature, auront survolé le syllabus et ont soif s’en savoir plus. » L’enseignant explique que c’est un moyen de se préparer et de ne pas être perdu lorsque les cours reprendront. « Cela permet aussi aux élèves d’avoir une longueur d’avance et de bien assimiler le programme qui se fait parfois en quatrième vitesse, hélas. »

8. Planifier son temps

Planifier est un savoir-faire qu’il est important de maîtriser depuis son plus jeune âge, affirme le psychothérapeute Samcoomar Heeramun : « Les élèves qui savent bien gérer leur temps travaillent mieux. Il est important de se fixer des objectifs et de faire en sorte de les atteindre, c’est la meilleure façon de bien s’organiser.

Pensez à comment vous vous organiserez pour les devoirs, les révisions et essayez de préparer un programme, au moins avec l’aide de vos parents si nécessaire.» Le psychothérapeute ajoute que cette planification concerne aussi tous les travaux supplémentaires que l’élève souhaite entreprendre, comme des recherches spécifiques, mais aussi ses moments de détente : « L’enfant doit avoir du temps pour se reposer et pour faire ce qu’il aime. »

9. Se préparer à de nouvelles rencontres

«Une des raisons pour lesquelles j’aime aller à l’école, c’est pour retrouver mes amis », confie Océane Marie, 14 ans. « Quelques jours avant la rentrée, on s’appelle, on se donne rendez-vous pour aller à l’école ensemble. On est toujours très content de se revoir. » Elle explique que c’est comme cela qu’elle se prépare à la rentrée : « À la rentrée, nous faisons connaissance avec de nouvelles personnes. Pour les plus petits, c’est un moment d’inquiétude, car il y a la peur de se faire taquiner par les autres. C’est aussi pour cela que nous passons beaucoup de temps à choisir ce que nous allons porter, comme les chaussures, car on est jeune, on aime la mode et l’apparence est un facteur important pour réussir sa rentrée. »

10. Avoir la positive attitude et rester zen

« Il faut d’abord aimer l’école et se dire que nous devons passer par là. » Ce sont les propos d’Irfan Aslamad, qui aura 18 ans dans quelques jours. « Il n’y a rien de pire que de faire quelque chose qu’on n’aime pas. Comme les études sont une étape obligatoire, il faut développer un amour pour cela. » Le secret du jeune homme, c’est « être cool et rester positif ».

À la rentrée, il n’y a pas que des bonnes nouvelles. Certains se retrouvent séparés de leurs camarades de classe parce qu’ils ne font plus les mêmes sujets.

D’autres ont honte de venir à l’école car ils ont été recalés. Certains ont des nouveaux profs et ne verront plus leurs enseignants préférés, « mais on ne peut laisser toutes ces choses nous gâcher notre année scolaire », insiste Irfan Aslamad. C’est pour cela qu’il conseille aux jeunes de ne pas s’attarder sur ces choses et de faire en sorte de rester toujours positifs.

Source: defimedia.info

 

 

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 795 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook & TWEETER

SUIVEZ-NOUS SUR TWEETER

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

REVUE DE PRESSE HEBDO

Show Buttons
Hide Buttons